Merck Serono licencie dans la stupeur générale

1500 personnes licenciées dans la stupeur générale…

Le plus incompréhensible, ce n'est pas tant qu'une entreprise se déleste brutalement de son personnel, mais qu'on s'obstine à ne pas voir là la logique inéluctable d'un système économique basé sur la seule rentabilité. Dans ce contexte, il est parfaitement normal qu'une entreprise réduise autant que possible ses charges salariales et ce sont pas les vaines agitations syndicales ou promesses politiques qui y pourront quelque chose.

Une redéfinition fondamentale du partage du travail et de la richesse produite s'imposera tôt ou tard, même en Suisse. Une initiative fédérale pour un revenu de base inconditionnel propose d'ailleurs justement cette redéfinition en garantissant à chacun les conditions d'une existence économiquement digne.

Un petit pas pour se rappeler que la valeur humaine n'a pas toujours été qu'une histoire d'argent ?

 

Publié aussi dans le courrier des lecteurs de la Tribune de Genève du 8 mai 2012.

Commenti

Logique économique

Cette logique se concrétise dans l'évolution de la répartition du revenu national entre le "Travail" et le "Capital". La majorité des pays de l'OCDE ont vu la part de la rémunération du capital augmenter de manière continue, ceci au détriment du revenu du travail.