Auf Kommentar antworten

Cedric Paroz (nicht überprüft)
Actuellement, l'économie

Actuellement, l'économie tourne aussi (surtout ?) grâce aux petites entreprises.

Ceux qui ont de petits salaires pour des travaux peu valorisant (par ex. entreprise de nettoyage) seront naturellement tentés de quitter un emploi qui leur rapporte à peine plus que le RBI.

Cela risque de mettre à mal pas mal de PME, obligées d'augmenter les salaires pour garder les employés et contraints d'augmenter les prix de leurs prestations... ou de mettre la clef sous le paillasson.

Le bénéfice est une revalorisation de ces emplois (il parrait logique que les emplois pénibles voire répugnants soient aussi bien payés que les emplois faciles et prestigieux), cela parraît excellent.
 

Mais comment cette augmentation des coûts des tâches essentielles va-t-il être compensé ?
La logique voudrait que les salaires sur-évalués ou correspondant à des activités innutiles soient revus à la baisse, mais ils ne se trouvent pas dans les mêmes entreprises ... 

Alors ma question est : comment peut-on envisager cette transition en douceur ?

 

Antworten

  • Internet- und E-Mail-Adressen werden automatisch umgewandelt.
  • Zulässige HTML-Tags: <a> <em> <u> <strong> <cite> <code> <h3> <h4> <h5> <h6> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <style> <img>
  • Sie dürfen andere Beitrage zwischen [quote=Autor] und [/quote] Tags Zitieren.
Eine Datei an diesen Kommentar binden
Changes made to the attachments are not permanent until you save this post. Files must be smaller than 7 MB and have one of the following extensions: jpg jpeg gif png txt doc xls pdf ppt pps odt ods odp.
CAPTCHA
Dieser Code dient der Abwehr möglicher Angriffe von Spam-Robotern.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
randomness