5607 reads

Travail informel et salaires precaires: Le revenu de base, une solution universelle?

Question


Le revenu de base inconditionnel (RBI) représente-t-il un moyen efficace permettant aux Etats d’atteindre leurs engagements en matière de protection sociale dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (Agenda 2030)? Ce séminaire de l’UNRISD va explorer les avantages et inconvénients du revenu de base inconditionnel dans les pays du Nord et du Sud.

Attribution: Icône de Gregor Črešnar
(CC BY 2.0 via The Noun Project)

Le contexte

Le 5 juin, la Suisse organisera la première votation populaire au monde pour inscrire un revenu de base inconditionnel dans sa Constitution. Cette votation, lancée par un groupe de citoyens, au-delà des clivages politiques, fait actuellement l'objet d'un vif débat public en Suisse comme dans certains des pays du Nord et du Sud.

En Suisse, les partisans du projet de loi défendent qu'un RBI permettrait aux gens de vivre une vie digne, satisferait les besoins primaires et garantirait une protection contre les aléas du marché du travail, en particulier du fait des changements technologiques rapides qui rendent certains emplois obsolètes. Il diminuerait en outre la stigmatisation souvent associée à l’assistance sociale et servirait l'égalité des sexes en rétribuant les femmes avec un revenu indépendant, étant donné leur nombre disproportionnellement élevé dans les tâches de soins non rémunérées. Pour leur part, les opposants soutiennent que cette initiative aurait des répercussions négatives sur la protection sociale existante, qu’il est de plus financièrement non viable et pourrait même décourager les gens à travailler tout en entraînant une augmentation de l'immigration.

Cependant le RBI n’est pas uniquement envisagé par les pays développés comme la Suisse et la Finlande, qui est également en train d'explorer l'idée. Différentes formes de revenu de base ont déjà fait l’objet d’expériences dans les pays en développement . En 2010-2012, la Mongolie a financé une allocation universelle par les revenus miniers qui a été par la suite transformée en une subvention destinées aux enfants à travers le « Child Money Programme » (CMP). En 2008-2009, la Namibie a piloté le projet « Basic Income Grant » (BIG) avec des impacts sociaux et économiques prometteurs à court terme, malgré la difficulté à maintenir ces résultats. Un projet pilote de revenu de base en Inde a fait l'objet d'un séminaire de l’UNRISD en 2013. Certains pays à revenu intermédiaire prévoient même des garanties de revenu de base dans leurs constitutions ou lois.

À première vue, la motivation pour un revenu de base dans des pays à revenu faible ou intermédiaire paraît différente de celle des pays développés : en plus de contribuer à la justice sociale, il est souvent introduit pour combler une importante lacune de protection sociale et comme moyen pour réduire la pauvreté. Cependant, sur fond de flexibilisation et d’informalisation du marché du travail dans les pays du Nord, la nécessité adopter de nouvelles approches de protection sociale y devient également plus pressante.

L'Agenda 2030 renforce les engagements en matière des droits humains de tous les pays, riches et pauvres. Le RBI pourrait-il être l'approche basée sur les droits humains qui satisfasse les besoins en protection sociale autant dans les pays du Nord que du Sud ?

La prochaine initiative populaire suisse sur l'introduction d'un RBI donne à l’UNRISD l'occasion d'explorer ces questions avec un panel d'experts familiers avec les expériences clés en la matière, tant dans les pays du Nord que du Sud. Les panélistes aborderont les circonstances favorables d’un RBI permettant aux Etats de respecter leurs obligations de droits humains et d’atteindre certains des Objectifs de Développement Durable, à savoir la réduction des inégalités, l’éradication de la pauvreté et de l'égalité des sexes. Les panélistes examineront également les défis de tels régimes, mettant en avant la disponibilité des ressources, la question de leur pérennité et leur adéquation par rapport au niveau de développement des pays.

Intervenants

Päivi Kairamo, Ambassadeur de la Finlande auprès de l'ONU

Thomas Vollmer, Chef, Secteur Vieillesse, générations et société; Office fédéral des assurances sociales OFAS; Département fédéral de l'intérieur, Suisse

Guy Standing, Professeur, École des études orientales et africaines; co-président, Basic Income Earth Network (BIEN)

Patricia Schulz, Membre, Comité de l'ONU sur l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes

Ralph Kundig, Président, BIEN (CH)

Regina Maria Cordeiro Dunlop, Ambassadeur du Brésil auprès de l'ONU (à confirmer)

Modérateur

Paul Ladd, Directeur de l’UNRISD


Participer

Les participants qui ne sont pas en possession d'un badge de l'ONU doivent s’inscrire en ligne, apporter une pièce d'identité et une copie de cette invitation le jour de l'événement à la porte de Pregny, situé au 8-14, avenue de la Paix , 1211 Genève 10.


Langues

Les intervenants à cet événement s’exprimeront en français ou anglais, sans interprétation.


Suivre le séminaire à distance

Les messages clés du séminaire seront tweetés en direct. Vos commentaires et questions sont également les bienvenus et pourront être adressés aux intervenants, si le temps le permet . Suivez-nous sur @UNRISD et utilisez les hashtags #UNRISDSeminar.

Cet événement fera l’objet d’un enregistrement audio et vidéo. Si vous souhaitez être informé de sa mise en ligne, veuillez envoyer un email avec "Audio/video notification: UBI” dans le sujet à [email protected].

En savoir plus sur le RBI :

Les articles parus dans la presse

It’s Payback Time for Women, article du The New York Times
Let's Be Done with Subsidies Already, article du Business Standard
What Would Society Look Like with Universal Basic Income? article du New Statesman

Podcast
Is the World Ready for a Guaranteed Basic Income? Freakonomics Radio

Vidéo
Revenu de base, une impulsion culturelle, Initiative Revenue de Base (Suisse) documentaire

Time
Friday 13 May 2016, 14:00 - 16:00
Location
Name: 
ROOM XII, Palais des Nations
Address: 
Avenue de la Paix, 14
1202 Genève
Suisse
District: 
Genève
Information
attachment: 
randomness