Répondre au commentaire

Angleterre: Les Verts présentent leur projet de revenu de base

Les Verts (britanniques) présentent les grandes lignes de leur projet de revenu de base pour tous.

Natalie Bennett explique qu'un revenu remplaçant l'allocation-chômage garantirait que plus personne n’ait à vivre dans la crainte de perdre son toit.

Nathalie Bennett, leader des Verts britannique
Chef du Parti vert, Natalie Bennett, présente un projet de revenu citoyen au Andrew Marr Show,
Photo: Jeff Overs/BBC/Getty Images.

Le Parti vert dépenserait des milliards pour donner à chaque adulte, qu’il ait ou non un emploi, un revenu citoyen supérieur à 72,40 £ par semaine, le montant actuel de l’allocation-chômage.

Natalie Bennett, la présidente du Parti Vert, a déclaré que cette mesure permettrait de garantir que plus personne ne vive avec la peur de perdre son toit ou de ne pas pouvoir se nourrir. Elle précise que le coût serait en partie récupéré en déduisant le montant de ce revenu citoyen des revenus individuels qui atteignent un certain montant.

(…)

L’intérêt renouvelé pour le coût et la faisabilité d’un revenu citoyen, y compris pour la façon dont il diffère du plan gouvernemental qui vise à intégrer un crédit universel, démontre à quel point la politique des Verts est aujourd’hui prise au sérieux. Le versement remplacerait les prestations de chômage existantes, mais il serait versé aussi bien aux personnes en emploi qu’aux chômeurs.

Bennett a défendu le principe d’un revenu citoyen: « Son rôle est de fournir un sentiment de sécurité. Personne ne doit vivre dans la peur. Personne ne doit plus penser: je viens d’être sanctionné, je ne vais pas être en mesure de mettre de la nourriture sur la table, je vais perdre ma maison la semaine prochaine ».

Le coût du revenu citoyen a été évalué à 240 milliards £, mais Bennett a précisé que le versement de ce revenu serait suspendu lorsque le montant du revenu d'un individu atteint un certain niveau encore non précisé.

Elle a également déclaré que le parti n’avait pas une politique de « portes ouvertes » à l'immigration, mais que ceux qui ont le droit d'immigrer devraient pouvoir prétendre à ce revenu.

(…)

Source: Patrick Wintour, The Guardian, 18 janvier 2015.

Traduction FR: Valérie Vie et Anne-Béatrice Duparc

Répondre

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • HTML tags autorisés: <a> <em> <u> <strong> <cite> <code> <h3> <h4> <h5> <h6> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <style> <img>
  • Vous pouvez ajouter d'autres citations entre les marqueurs [quote=auteur] et [/quote]
CAPTCHA
Cette question est nécessaire pour filtrer les attaques des robots spammeurs.
Enregistrez-vous pour en être dispensé !
En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.
randomness