Le volonté de ne pas vouloir travailler si l'on reçoit 2'000.- de RBI, est-ce envisageable ?

Visiteur
Le volonté de ne pas vouloir travailler si l'on reçoit 2'000.- de RBI, est-ce envisageable ?

Bonjour, 

Prenons cet exemple :

Monsieur X ou Madame X travail à un pourcentage bien en dessous des 100%.

X gagne actuellement dans les 2'000.- voir 2'500.-

Si cette initiative passe et que les mêmes personnes gagnant le même salaire que X se décident de ne plus vouloir travailler, parce que le RBI donne un revenu suffisant proche de leur salaire actuel.

Comment ça se passe pour les impôts sachant qu'on est imposable à partir d'un revenu annuel ?

Comment ça se passe pour les retraités qui recevront c'est 2'000.- par mois ? Sachant que les bien en location tournent entre 800-1'200-2'000 francs etc...etc...  et j'en passe. Sans compter les dépenses vitaux.

Vous dîtes que le social actuel est soit trop gênant pour certains de demander de l'aide ou voir trop compliqué. Mais alors, comment aider les retraités ? Vous allez fournir un autre barême plus élévés ?
D'où viendrait cet argent ? Des Panama Papers ? Un impôt sur le RBI si l'exemple de X ne veut plus travailler ?

L'idée du RBI me plait c'est une solution qui pourrait plaire à tout le monde mais soyons un peu réaliste s'il n y a pas d'articles de loi exigeante en rapport au travail et chômage qui pourrait nous persuader de voter cette initiative. Là dans ce cas, je voudrais bien qu'on puisse répondre à mes questions avec la plus simplicité possible.

 

Share
Visiteur
RBI

[/quote]

Visiteur wrote:

Bonjour, 

Prenons cet exemple :

Monsieur X ou Madame X travail à un pourcentage bien en dessous des 100%.

X gagne actuellement dans les 2'000.- voir 2'500.-

Si cette initiative passe et que les mêmes personnes gagnant le même salaire que X se décident de ne plus vouloir travailler, parce que le RBI donne un revenu suffisant proche de leur salaire actuel.

Comment ça se passe pour les impôts sachant qu'on est imposable à partir d'un revenu annuel ?

je ne crois pas qu'on es imposable si on gagne 2500.- par mois, cela dépends des cantons.

le RBI dois permettre une vie digne, donc si le RBI es imposable, il dois être suffisant pour avoir une vie digne après le paiement des impots.

Visiteur wrote:

Comment ça se passe pour les retraités qui recevront c'est 2'000.- par mois ? Sachant que les bien en location tournent entre 800-1'200-2'000 francs etc...etc...  et j'en passe. Sans compter les dépenses vitaux.

Pas seulement les retraité, le loyer et les dépenses vitaux sont les même pour tout age.

Vous entendez partout 2500.-, mais ça peut être plus ou moins, le revenu que l'on recevra devra permettre une vie digne en Suisse. 

Aurons nous un RBI cantonnal ou national… Je serais plus pour un national, ça permettra à bcp de monde de regagner la campagne, ce qui ferais par la même occasion relancer l'économie des campagnes avec des petits services, et la demande en logements sera plus faible en ville et pourrais permettre de faire baisser le loyer en ville

 

Visiteur wrote:
Vous dîtes que le social actuel est soit trop gênant pour certains de demander de l'aide ou voir trop compliqué. Mais alors, comment aider les retraités ? Vous allez fournir un autre barême plus élévés ?

je saisis pas le rapport avec les aides qui sont trop compliqué à demandé.

Le RBI sera le même en tant qu'adulte quelque soit votre age 

Visiteur wrote:

D'où viendrait cet argent ? Des Panama Papers ? Un impôt sur le RBI si l'exemple de X ne veut plus travailler ?

Il y as nombreux modéle de financement proposé par les initiants

http://rbi-oui.ch/financement/

Je prône une taxe sur les transactions financière qui serai de 0.05% (Visa c'est 4%)

Visiteur wrote:

L'idée du RBI me plait c'est une solution qui pourrait plaire à tout le monde mais soyons un peu réaliste s'il n y a pas d'articles de loi exigeante en rapport au travail et chômage qui pourrait nous persuader de voter cette initiative. Là dans ce cas, je voudrais bien qu'on puisse répondre à mes questions avec la plus simplicité possible.

Voyez les choses differement…

L'OFS confirme que le nombre d'heures de travail non rémunéré dépasse le nombre d'heures de travail rémunérées. "En 2010, la population résidante permanente de 15 ans et plus a consacré quelque 8,2 milliards d’heures aux tâches domestiques et familiales et au travail bénévole. Cela correspond à 22 heures en moyenne par personne pour une semaine. Près de deux tiers de ces heures ont été accomplies par des femmes (63%). " "En Suisse, le travail non rémunéré représente un volume plus important que celui du travail rémunéré. La statistique du volume du travail de l’OFS fait état pour l’année 2010 d’un volume effectif de travail de 7,5 milliards d’heures payées"

 

Tout Travail mérite Salaire et pourtant il y as 7.5 milliards heures non payées aujourd'hui, il faudrai donc faire une loi, pour qqchose que l'on fais déjà ? et de façon bénévole…

Share
randomness