Le parlement représente-t-il toujours le peuple ?

Rubrique:
Andreas Gross au Conseil national

Andreas Gross au Conseil national

Le parlement représente-t-il toujours le peuple ?

Chère amie, Cher ami,

Alors qu’en se contentant d’une information lacunaire, le Conseil national refusait sèchement de soutenir notre initiative, 49 % des personnes ayant répondu à un sondage du Tagesanzeiger se sont déclarées en sa faveur. Profitons donc des élections fédérales pour renouveler notre parlement avec des candidat(e)s favorables au RBI et trouvons les moyens nécessaires pour que le peuple vote en connaissance de cause.

Au sommaire :

Bonne lecture !

Le Conseil national balaie l’initiative RBI après 3 heures de débats

Résultat du vote au Conseil national

Initiative RBI : 146 contre – 14 pour – 12 abstentions
(le vote portait sur une proposition de rejet)

Le Conseil national a rejeté l’initiative par 146 votes contre, 14 pour et 12 abstentions, un résultat qui ne surprend guère si l’on considère la nouveauté de notre proposition. La prochaine étape sera son examen par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) jeudi 8 ou vendredi 9 octobre (voir la lettre d'information que nous lui avons envoyée), puis le vote en assemblée plénière aux Etats. Le calendrier des sessions indique qu’il est tout à fait plausible que l’initiative soit soumise au vote populaire déjà en juin 2016.

« Ce que l’on nous propose ici est une utopie. Une utopie n’est cependant ni une illusion ni une chimère. Au vu de notre débat, j’ai le sentiment que nous sommes en fait totalement dépassés. Et même que ce que nous sommes devenus nous rend incapables de faire face aux utopies. » Andreas Gross (autres extraits de son discours sur notre site).

Un sondage du Tagesanzeiger donne 49% en faveur du RBI

Résultat du sondage

Un sondage (non représentatif) du Tagesanzeiger/Newsnet indique que 49 % des 3112 personnes qui y ont participé sont en faveur de l’initiative alors que seulement 42 % sont contre. A la question de savoir quel montant devrait être versé aux adultes, 35 % des personnes approuvent la proposition des initiants d’un montant de Fr. 2'500.-, 14 % sont pour un montant entre Fr. 1'000.- et 2'000.-, 7 % pour un montant entre 3'000.- et 4'000.- et 4% ne savent pas (39 % sont contre toute idée de revenu indépendant du travail).

Vous trouverez les réponses à d’autres questions intéressantes sur le site du Tagesanzeiger (DE).

Il est intéressant de constater que, contrairement à nos parlementaires fédéraux, l’initiative bénéficie déjà aujourd’hui d’un large soutien populaire. Ce n’est pas étonnant puisque, comme nous l’avons vu lors de la récolte des signatures, elle répond à une véritable aspiration du peuple.

Des candidat(e)s aux élections fédérales soutiennent le RBI

Pour rappel, Génération RBI a invité les candidats aux prochaines élections fédérales à déclarer leur soutien à l’initiative pour un RBI. Une quarantaine d’entre eux ont jusqu’ici répondu positivement. Vous avez envie d’élire des représentants en faveur du RBI ? Alors, notez vite dans la liste les noms des candidats de votre canton en sa faveur. Les autres candidat(e)s qui souhaitent soutenir le RBI peuvent encore s’inscrire sur la même page.

Que manque-t-il quand tout est là ?

Photo du livre

Un nouveau livre sur le RBI, écrit par Daniel Häni et Philip Kovce, vient de sortir « Was fehlt, wenn alles da ist? » (Que manque-t-il quand tout est là ? – disponible en allemand).
Pourquoi le revenu de base inconditionnel pose-t-il les bonnes questions.

Le revenu de base inconditionnel pose radicalement la question de l’autodétermination des personnes : quel travail ferais-tu si tu n’avais plus besoin de gagner ta vie ? De quoi crois-tu être capable, et les autres ?

La Suisse est le premier pays qui vote sur l’introduction d’un revenu de base. La ligne de démarcation entre partisans et opposants échappe aux clivages habituels : capitalistes et socialistes, libéraux et conservateurs, entrepreneurs et syndiqués à la fois se passionnent pour la proposition – et la combattent. Elle établit de nouvelles alliances et brise d’anciennes. La raison à cela est que le revenu de base inconditionnel pose les bonnes questions. Les réflexions de Daniel Häni et Philip Kovce fournissent l’outil pour dépasser ce mur conceptuel.

Dernières semaines pour l’initiative fédérale « Monnaie pleine »

Vollgeld

« Saviez-vous qu’avec une correction de la pratique actuelle de création monétaire, la dette publique actuelle de la Confédération, des cantons et des communes pourrait être entièrement remboursée, sans danger d’inflation, en l’espace de quelques années et que la Suisse serait le premier Etat du monde à ne pas avoir de dettes ? »

L’initiative fédérale « Monnaie pleine » a été signée par près de 100'000 personnes. Bien qu’il s’agisse d’un projet entièrement indépendant du RBI, il existe une certaine similitude entre eux puisque « tous les gains issus de la création monétaire seront exclusivement mis à la disposition de la collectivité ». Nous proposons donc aux personnes qui souhaitent permettre aussi le débat sur la création monétaire de signer au plus vite cette initiative pour qu’elle puisse être déposée prochainement avec la marge de sécurité nécessaire.

Connaissez-vous des bienfaiteurs intéressé à financer le changement de paradigme ?

Notre réseau de militants motivés s’est récemment agrandi en vue de la campagne, mais les moyens économiques lui manquent encore pour être parfaitement efficace. Un budget honnête de campagne tourne autour de Fr. 900'000, en grande lignes :

Annonces dans les médias350'000.-
Publipostage250'000.-
Affichage100'000.-
Evénements publics100'000.-
Annonces internet50'000.-
Matériel de communication25'000.-
Frais divers25'000.-

Comme source de financement, nous pensons à des personnes ou à des fondations privées qui seraient heureuses de mettre certains de leurs moyens à disposition d’un changement marquant dans l’histoire de l’humanité. Si nombre de sources généreuses existent, elles sont en général difficiles d’accès. Vous avez des relations avec l’une d’entre elles ou avez une idée pour pouvoir en approcher ? Alors, svp n’hésitez pas, contacter-nous au plus vite en cliquant ci-dessous :

Chère/er ami/e, nous te remercions donc par avance de cliquer, selon tes possibilités, sur l’un ou l’autre des boutons ci-dessous :

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !