1669855 lectures

Accueil

Parce qu'une nouvelle société est faite de déclics!

Rubrique:

La pétillante fondatrice des Cafés-Déclics, Christine Ley, mettait dernièrement à l'honneur le revenu de base dans sa chronique du Matin du 18 février :

 

"2500 FRANCS A VIE

Et si vous receviez tous automatiquement 2'500 francs tous les mois ? Et la moitié dès votre naissance ? Vos parents auraient de quoi vous nourrir, vous vêtir et vous abriter quoiqu’il arrive, vous étudieriez sans complexe, passeriez les coups durs sans devoir mendier des allocations. Vous peindriez, écririez ou prendriez soin de votre vieille mère sans angoisser pour votre survie. Et si l’envie vous prenait de vivre plus luxueusement, vous exerceriez un job que vous prendriez le temps de bien choisir ou d’inventer. Les métiers difficiles seraient d’ailleurs bien rémunérés car ils devraient donner envie plutôt qu’être imposés… Et bien ce monde-là, des économistes des plus sérieux démontrent qu’il est possible de le mettre relativement facilement sur pied, par un transfert des ressources. Tout ce qu’on économiserait sur les offices de prélèvement et de contrôle des allocations irait à un pot commun, lui-même alimenté par exemple par une super-TVA. Les modèles ne manquent pas. Ca s’appelle le revenu de base inconditionnel : au lieu d’être considéré comme un poids pour la société, vous devenez dès votre naissance un cadeau ! Sémillant projet à découvrir sur www.bien.ch [+]

Le revenu de base en Namibie - communiqué de presse

Rubrique:

Le revenu de base (BIG) est une responsabilité du gouvernement !

 

Communiqué de presse de la coalition pour le revenu de base, 1 mars 2012 - www.bignam.org

 

Pendant plusieurs années, les différentes organisations qui ont formé la collation pour le revenu de base ont demandé au gouvernement namibien d’instaurer un RB (BIG) national. Ces discussions ont commencé dès 2004 et ce n’est qu’à la suite des incertitudes du gouvernement quand à l’efficacité de la mesure proposée que la coalition BIG a décidé de réaliser le projet pilote à Otjivero pour démontrer ses effets dans la pratique. En 2008, le BIG est mis en œuvre, tandis qu’en des études  d’impact sont faites en 2008 et en 2009. Ces études montrent qu’un revenu de base très modeste de 100 $ namibiens par personne et par mois a un impact positif. La baisse spectaculaire de la malnutrition des enfants, l’amélioration de la fréquentation des écoles et de la performance scolaire, le recul du taux de criminalité et l’essor nouveau d’activités économiques n’en sont que les signes les plus évidents. Plus important encore, ce revenu de base a également contribué à ce que la population retrouve dignité et confiance en soi. Les quelques 1000 personnes vivant à Otjivero, qui ont reçu ce RB, sont un témoignage vivant d‘une réelle possibilité de faire face à la pauvreté. [+]

Projection-débat à Martigny

Rubrique:

Le groupe PI-Valais organise le 9 mars 2012 à Martigny la projection du film-essai « Le revenu de base » de Daniel Häni et Enno Schmidt, qui présente un modèle de société fondamentalement différent où la confiance en l'homme et en sa créativité est valorisée. Ce modèle qui appelle chaque citoyen à devenir plus libre et plus responsable soulève de nombreuses questions: plus que l'argent de son financement, il s'agit de savoir si nous savons encore mettre à profit la liberté quand elle est à portée de main.

 

Lieu exact: Salle Notre Dame des Champs, rue de l'église, sur le parvis (à 10 min. de la gare)

Programme: 20h : film - 21h : Débat [+]

Le débat sur le revenu de base en France

Rubrique:

 Nous publions ici un article de Nicklas Boden, paru dans le Cercle "les Echos" en date du 6 janvier 2012:

 

Le "revenu de base", une solution anticrise ? Depuis 2008, le monde est en crise. Depuis 2008, les politiques réagissent en adoptant des plans de rigueur et depuis 2008, cette orthodoxie économique ne fonctionne pas. Et si on en profitait pour trouver des idées originales comme, par exemple, relancer l’idée d’un revenu de base ou dividende universel ?

  [+]

Le précariat : conférence de Guy Standing

Rubrique:

Le précariat : une nouvelle classe dangereuse

 

"Ce livre important et original porte au grand jour les dangers politiques si on ne réussit pas à s’occuper des insécurités du précariat. Il nous montre aussi le chemin : reconstruire le concept de travail."

Eileen Applebaum, Centre de recherche économique et politique, Washington DC

 

  [+]

Syndiquer le contenu
randomness