Rispondi al commento

Offline
Joined: 19.04.2016
RBI cumulable chez les salariés. Quid des PC ?
    Bonjour,     Merci de m'avoir acceptée sur le forum   Alors voilà j'ai lu la documentation suivante :    http://bien.ch/sites/bien/files/pdf/initiative_populaire_federale_pour_un_revenu_de_base_BIENch2014.pdf   Et je souhaite que l'on éclaire ma chandelle sur plusieurs points ayant l'impression que le discours est noyé de considérations philosophiques (auxquelles je pourrais adhérer si le système est réellement équitable et ne cache pas de langue de bois)   C'est un examen que je souhaite éprouver ici en comparant deux situations afin de vérifier ma bonne compréhension de la façon dont le RBI se calculerait dans les faits :   Situation 1 : un salarié qui a un revenu annuel de 200'000.- ou plus... bref qui vit plus que confortablement.    Avec un RBI de 2'500.- son revenu annuel, j'ai bien compris passe à 230.000.-. Sans en avoir besoin, elle a donc un gain de 30'000.- annuel qui se cumulent à son salaire très élevé. J'ai bien compris ?     Situation 2. Une personne à l'AI à 100%, avec allocation pour impotence, handicap congénital, etc. Cette personne frappée tôt par son incapacité de travail touche  une rente de 1'000.- par mois. Comme elle ne peut pas vivre avec celle, elle est bénéficiaire des Prestations complémentaires.    Le RBI; c'est écrit, remplace la rente AI. Alléluiah, de 1'000.- elle passe à 2'500.-    Il y a bien un passage qui dit que les prestations complémentaires demeurent.     Mais ce qui est sous-entendu, c'est la façon dont les PC calculent leurs prestations !      J'ai pompé ce passage sur les prestations complémentaires genevoises.    Dans cette situation, peu importe au fond, la personne a n calcul basé sur 19'920 au niveau fédéral et de 29'512 au niveau des presations contonales genevoises.    Alors je pose la question : pourra-t-on ajouter 30'000 à ces montants de référances ? Ou ai-je raison de ne me faire aucune illusion car dans ces cas, il y aura SOUSTRACTION ?   Au lieu de voir les 12'000.- d'AI soustrait de ces montants, ce seront 30'000.- qui seront soustraits et notre ayant droit vivra exactement comme avant sans profiter le moins du monde de ce RBI qui profieront à bien des gens qui n'en ont pas besoin ?    Pour info, comment ça marche, dans cet exemple de calcul le bénéficiaire à une excellente AVS :       Déjà sans la moindre justification du pourquoi c'est juste de donner le RBI à tout le monde, moi je demande concrètement si mon calcul est exact : il y a cumulation du RBI chez tous les salariés et donc augmentation des revenus d'environ 30'000. par an mais soustraction chez les ayant droits des PC qui ne verront aucune augmentaiton de gain.     Alors si oui, je demande comment il se fait que l'AI ne trouve pas d'argent pour financer des moyens auxiliaires dont pourtant nous avons besoin (exemple d'une décision pour des verres flirtants pour malvvoyants : ce dispositif est optimal et nous ne remboursons que du simple, bon marché et adéquat (pour info, le prix des verres optimaux était rigoureuement le même qe pour les verres dit mon machés. Je pense qu'ils ont eu peur que cela m'aide trop à ne pas avoir mal aux yeux en cas d'éblouissement. Bref pour ça, les caisses sont vides.      En revanche, elles seraient suffisemment pleine pour rembourser un RBI à des gens qui n'en ont pas besoin pour vivre et en feront de l'argent de poche... sous le nez et la barbe de personnes, qui ne sont pas rares, dans la situation 2 et qui ne peuvent même pas s'offrir une médecine de qualité (accès aux médecines complémenataires, à des sections demi-privées pour les hospitalisations avec des pontes de la chirugie en cas de nécessité, achat de moyens auxiliaires optimaux...   À moins que je ne me trompe grossièrement et que même les bénéfiaires des PC puissent également vivre avec 30'000.- annuels de plus, comme les salariés le pourraient sans condition, oui, le RBI serait équitable. Mais imaginer que des gens qui n'en auraient pas besoin vivre avec davantage encore alors que ma situation n'aurait pas évolué d'un centime, je trouve que l'on se fout de notre g.    Dernière question : l'AVS ou l'AI sont importable pour quiconque partirait à l'étranger. J'ai entendu que le RBI ne le serait pas. Serait-ce à dire qu'un rentier AVS/AI serait condamné à finir ses jours en Suisse ?    Merci de me donner des réponses claires et concrètes : ie des calculs précis pour que je sache si j'ai bien compris.   P PS Le forum est héas pas du tout «déficient visuel friendly— cliquer sur enter pour changer de paragrphe signifie aller au tout début, impossible d'agrandir la fenêtre, en la plaçnat où on en a besoin sous notre champ visuel, elle sort tout le temps et c'est usant. Donc je ne me relis pas et cela risque d'être bourré de fautes, surtout que cela me souligne tout, comme s'il était près pour recevoir des réponses en anglais !    Meilleures salutations

Rispondi

  • Indirizzi web o e-mail vengono trasformati in link automaticamente
  • Elementi HTML permessi: <a> <em> <u> <strong> <cite> <code> <h3> <h4> <h5> <h6> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <style> <img>
  • Puoi citare altri posts usando i tags [quote].
Attach files to this comment
Changes made to the attachments are not permanent until you save this post. Files must be smaller than 7 MB and have one of the following extensions: jpg jpeg gif png txt doc xls pdf ppt pps odt ods odp.
CAPTCHA
Questa domanda serve a verificare che il form non venga inviato da procedure automatizzate.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.