International

Record Guinness de la plus grande affiche du monde à Genève

biggest poster in Geneva

"What would you do if your income were taken care of?" – Quel travail ferais-tu si ton revenu était assuré ?. C'est la plus grande question du monde que pose le revenu de base inconditionnel ! Elle a été inscrite sur une affiche de 110x72 mètres installée sur la Plaine de Plainpalais le 14 mai à Genève par le réseau suisse pour le RBI. L'affiche a remporté ce jour-là le record officiel du Guinness Book de la plus grande affiche du monde. L'événement a été retransmis une demi heure durant sur grand écran à la place Time square de New York ! [+]

Sondage sur le RBI : 64% des européens voteraient pour, 4% arrêteraient de travailler

D’après le premier sondage européen sur le sujet, la majorité des Européens soutiennent l’idée d’un « revenu de base » versé à chaque individu afin de couvrir ses besoins fondamentaux. L’Etat verserait ainsi la même somme d’argent à chacun, qu’il travaille ou non.

Effectuée par l’entreprise allemande Dalia Research au mois d’avril, il s’agit de la première enquête à l’échelle européenne concernant le revenu de base. Celui-ci est défini dans le questionnaire comme « un revenu versé inconditionnellement par le gouvernement, indépendamment de toute activité professionnelle et de toute autre source de revenu ».

poll graphic

Les premiers résultats indiquent qu’environ 58% des personnes interrogées ont déjà entendu parler de l’idée d’un revenu de base et que 64% se prononceraient en faveur d’une telle initiative en cas de votation sur le sujet.  [+]

Travail informel et salaires precaires: Le revenu de base, une solution universelle?

Question


Le revenu de base inconditionnel (RBI) représente-t-il un moyen efficace permettant aux Etats d’atteindre leurs engagements en matière de protection sociale dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (Agenda 2030)? Ce séminaire de l’UNRISD va explorer les avantages et inconvénients du revenu de base inconditionnel dans les pays du Nord et du Sud.

Attribution: Icône de Gregor Črešnar
(CC BY 2.0 via The Noun Project)

Le contexte

Le 5 juin, la Suisse organisera la première votation populaire au monde pour inscrire un revenu de base inconditionnel dans sa Constitution. Cette votation, lancée par un groupe de citoyens, au-delà des clivages politiques, fait actuellement l'objet d'un vif débat public en Suisse comme dans certains des pays du Nord et du Sud.

En Suisse, les partisans du projet de loi défendent qu'un RBI permettrait aux gens de vivre une vie digne, satisferait les besoins primaires et garantirait une protection contre les aléas du marché du travail, en particulier du fait des changements technologiques rapides qui rendent certains emplois obsolètes. Il diminuerait en outre la stigmatisation souvent associée à l’assistance sociale et servirait l'égalité des sexes en rétribuant les femmes avec un revenu indépendant, étant donné leur nombre disproportionnellement élevé dans les tâches de soins non rémunérées. Pour leur part, les opposants soutiennent que cette initiative aurait des répercussions négatives sur la protection sociale existante, qu’il est de plus financièrement non viable et pourrait même décourager les gens à travailler tout en entraînant une augmentation de l'immigration. [+]

Date
Vendredi 13 Mai 2016, 14:00 - 16:00
Lieu
Nom: 
ROOM XII, Palais des Nations
Adresse: 
Avenue de la Paix, 14
1202 Genève
Suisse
Canton: 
Genève
Informations
attachment: 

La plus grande question du monde, ce sera le 14 mai à Genève

Google map Plainpalais

“ What would you work, if your income were take care of? ” (Quel travail feriez-vous si votre revenu était assuré ?). C’est la plus grande question du monde inscrite sur la plus grande affiche du monde qui sera exposé sur la place Plainpalais à Genève, la plus grande place dans une ville suisse. C'est aussi la prochaine action coup-de-poing des militants RBI. [+]

Robert Reich : sans revenu de base cela ne va pas marcher

Pourquoi Robert Reich, économiste et ex-ministre du travail américain, soutient l’initiative suisse. Et quel rapport avec les robots ?

Robert Reich
Les chances d'ascension sociale ont diminuées de moitié – Robert Reich (16 janvier 2014).

Interview Robert Reich par Michael Soukup

Vous êtes un éminent partisan du revenu de base, sur lequel la Suisse va voter en juin. Pourquoi ?

Tôt ou tard, on aura besoin du revenu de base, tout simplement parce que nous n’avons pas d’alternative. De plus en plus, le progrès technique fait disparaître les bons emplois. L’économiste anglais John Maynard Keynes a dit en 1928 que, grâce au progrès technique, en 2028 personne ne devrait plus travailler pour assurer son existence.

Mais ne travaillons-nous pas plus que jamais ? [+]

La Suisse, invitée du Sénat du Mexique pour lui présenter le RBI et l'initiative fédérale

BIEN-CH reçu par la Présidence du Sénat du Mexique

L'initiative suisse pour le RBI au Sénat de la République fédérale du Mexique, de gauche à droite : M. Mauricio de María y Campos (UNAM and Master in Arts of Developping Economy, Sussex University), M. Ralph Kundig (Président de BIEN-Suisse, coordinateur pour l'initiative RBI), Sénateur M. Luis Sánchez Jiménez (Vicepresident of the Steering Committee, Senate of the United States of Mexico), M. Gabriel Barta (Vice-président de BIEN-Suisse) et M. Ruben Islas Ramos, Technical Secretary to the vice-presidence of General Congress of the United Mexican States.

Si le concept de revenu de base inconditionnel (RBI) est encore novateur en Suisse, un nombre toujours croissant de démocraties l’étudie de près depuis quelques années. Au Mexique, l’idée du RBI est entrée dans le débat politique gouvernemental. Du 19 au 21 avril 2016, un « séminaire international sur le revenu universel et la répartition des richesses » a été organisé sous l’égide du Sénat de la République du Mexique et de la Commission Économique Pour l'Amérique Latine (CEPAL – l'une des cinq commissions régionales de l'Organisation des Nations Unies). [+]

Festival Alternatiba-Léman, les 18-20 septembre à Genève

Alternatiba

Le festival ALTERNATIBA Léman aura lieu du 18 au 20 septembre 2015 à Genève: trois jours de rencontres et de festivités pour montrer que des alternatives pour le climat et le bien vivre ensemble existent et qu'elles permettent de construire une société plus juste et plus solidaire.

Au festival, vous pourrez nous rencontrer sur notre un stand d'information et à la présentation que Ralph Kundig, président de BIEN-CH et Co-président de la Campagne nationale pour le RBI, animera le samedi à 14h à la salle Carson de la Maison des Associations, 15 rue des Savoises.

Renseignements sur le site du festival. [+]

Finlande: le parti centriste en faveur du revenu de base gagne les élections

Le parti du Centre, qui soutient le revenu de base, va devenir la formation politique la plus influente au parlement finlandais après avoir gagné les élections dimanche dernier.

Juha-Sipila, Parti du centre
Juha-Sipilä, Parti du centre.

Les finlandais avaient rendez-vous aux urnes dimanche dernier pour renouveler leur parlement. C’était un vote attendu par la communauté mondiale du revenu de base, car près de 65% des candidats s’étaient annoncés favorables au revenu de base, notamment les candidats écologistes (99%), ceux de l’Alliance de Gauche (95%) et les centristes (83%).

3 Français sur 5 sont favorable au revenu de base

QUESTION : Etes-vous favorable à la mise en place d’un revenu de base garanti à tous les citoyens qui se substituerait à la plupart des allocations existantes ?

À cette question qui leur a été posée dans un sondage IFOP réalisé ce mois, les Français sont près de deux tiers à répondre qu'ils sont pour la mise en place d'un revenu de base inconditionnel qui se substitue à la plupart des prestations sociales existantes. 16% des personnes interrogées s'y montrent tout à fait favorables, alors que 44% se disent plutôt favorables. Ce sont les sympathisants de gauche qui réservent l'accueil le plus chaleureux à cette idée (75%), tandis qu'à droite, l'idée est soutenue par une bonne moitié des personnes interrogées.

Sondage IFOP [+]

Angleterre: Les Verts présentent leur projet de revenu de base

Les Verts (britanniques) présentent les grandes lignes de leur projet de revenu de base pour tous.

Natalie Bennett explique qu'un revenu remplaçant l'allocation-chômage garantirait que plus personne n’ait à vivre dans la crainte de perdre son toit.

Nathalie Bennett, leader des Verts britannique
Chef du Parti vert, Natalie Bennett, présente un projet de revenu citoyen au Andrew Marr Show,
Photo: Jeff Overs/BBC/Getty Images.

Le Parti vert dépenserait des milliards pour donner à chaque adulte, qu’il ait ou non un emploi, un revenu citoyen supérieur à 72,40 £ par semaine, le montant actuel de l’allocation-chômage.

Natalie Bennett, la présidente du Parti Vert, a déclaré que cette mesure permettrait de garantir que plus personne ne vive avec la peur de perdre son toit ou de ne pas pouvoir se nourrir. Elle précise que le coût serait en partie récupéré en déduisant le montant de ce revenu citoyen des revenus individuels qui atteignent un certain montant. [+]