RBI cumulable chez les salariés. Quid des PC ?

offline
Inscription: 19.04.2016
RBI cumulable chez les salariés. Quid des PC ?
    Bonjour,     Merci de m'avoir acceptée sur le forum   Alors voilà j'ai lu la documentation suivante :    http://bien.ch/sites/bien/files/pdf/initiative_populaire_federale_pour_un_revenu_de_base_BIENch2014.pdf   Et je souhaite que l'on éclaire ma chandelle sur plusieurs points ayant l'impression que le discours est noyé de considérations philosophiques (auxquelles je pourrais adhérer si le système est réellement équitable et ne cache pas de langue de bois)   C'est un examen que je souhaite éprouver ici en comparant deux situations afin de vérifier ma bonne compréhension de la façon dont le RBI se calculerait dans les faits :   Situation 1 : un salarié qui a un revenu annuel de 200'000.- ou plus... bref qui vit plus que confortablement.    Avec un RBI de 2'500.- son revenu annuel, j'ai bien compris passe à 230.000.-. Sans en avoir besoin, elle a donc un gain de 30'000.- annuel qui se cumulent à son salaire très élevé. J'ai bien compris ?     Situation 2. Une personne à l'AI à 100%, avec allocation pour impotence, handicap congénital, etc. Cette personne frappée tôt par son incapacité de travail touche  une rente de 1'000.- par mois. Comme elle ne peut pas vivre avec celle, elle est bénéficiaire des Prestations complémentaires.    Le RBI; c'est écrit, remplace la rente AI. Alléluiah, de 1'000.- elle passe à 2'500.-    Il y a bien un passage qui dit que les prestations complémentaires demeurent.     Mais ce qui est sous-entendu, c'est la façon dont les PC calculent leurs prestations !      J'ai pompé ce passage sur les prestations complémentaires genevoises.    Dans cette situation, peu importe au fond, la personne a n calcul basé sur 19'920 au niveau fédéral et de 29'512 au niveau des presations contonales genevoises.    Alors je pose la question : pourra-t-on ajouter 30'000 à ces montants de référances ? Ou ai-je raison de ne me faire aucune illusion car dans ces cas, il y aura SOUSTRACTION ?   Au lieu de voir les 12'000.- d'AI soustrait de ces montants, ce seront 30'000.- qui seront soustraits et notre ayant droit vivra exactement comme avant sans profiter le moins du monde de ce RBI qui profieront à bien des gens qui n'en ont pas besoin ?    Pour info, comment ça marche, dans cet exemple de calcul le bénéficiaire à une excellente AVS :       Déjà sans la moindre justification du pourquoi c'est juste de donner le RBI à tout le monde, moi je demande concrètement si mon calcul est exact : il y a cumulation du RBI chez tous les salariés et donc augmentation des revenus d'environ 30'000. par an mais soustraction chez les ayant droits des PC qui ne verront aucune augmentaiton de gain.     Alors si oui, je demande comment il se fait que l'AI ne trouve pas d'argent pour financer des moyens auxiliaires dont pourtant nous avons besoin (exemple d'une décision pour des verres flirtants pour malvvoyants : ce dispositif est optimal et nous ne remboursons que du simple, bon marché et adéquat (pour info, le prix des verres optimaux était rigoureuement le même qe pour les verres dit mon machés. Je pense qu'ils ont eu peur que cela m'aide trop à ne pas avoir mal aux yeux en cas d'éblouissement. Bref pour ça, les caisses sont vides.      En revanche, elles seraient suffisemment pleine pour rembourser un RBI à des gens qui n'en ont pas besoin pour vivre et en feront de l'argent de poche... sous le nez et la barbe de personnes, qui ne sont pas rares, dans la situation 2 et qui ne peuvent même pas s'offrir une médecine de qualité (accès aux médecines complémenataires, à des sections demi-privées pour les hospitalisations avec des pontes de la chirugie en cas de nécessité, achat de moyens auxiliaires optimaux...   À moins que je ne me trompe grossièrement et que même les bénéfiaires des PC puissent également vivre avec 30'000.- annuels de plus, comme les salariés le pourraient sans condition, oui, le RBI serait équitable. Mais imaginer que des gens qui n'en auraient pas besoin vivre avec davantage encore alors que ma situation n'aurait pas évolué d'un centime, je trouve que l'on se fout de notre g.    Dernière question : l'AVS ou l'AI sont importable pour quiconque partirait à l'étranger. J'ai entendu que le RBI ne le serait pas. Serait-ce à dire qu'un rentier AVS/AI serait condamné à finir ses jours en Suisse ?    Merci de me donner des réponses claires et concrètes : ie des calculs précis pour que je sache si j'ai bien compris.   P PS Le forum est héas pas du tout «déficient visuel friendly— cliquer sur enter pour changer de paragrphe signifie aller au tout début, impossible d'agrandir la fenêtre, en la plaçnat où on en a besoin sous notre champ visuel, elle sort tout le temps et c'est usant. Donc je ne me relis pas et cela risque d'être bourré de fautes, surtout que cela me souligne tout, comme s'il était près pour recevoir des réponses en anglais !    Meilleures salutations
Share
offline
Inscription: 19.04.2016
pas de réponse... dommage...

pas de réponse... dommage...  la mise en page est peut-être rédibitoire, je n'ai pas pu faire de correction et cela ne se voyait pas en rédaction. 

Si je pouvais avoir confirmation que j'ai bien saisi la façon dont le RBI s'opérerait... mais pour le moment j'ai bien l'impression que certains seront les dindons de la farce dans cette histoire... 

 

Share
Portrait de nydjo
offline
Inscription: 15.04.2016
Désolé
Bonjour cette question m'est passé sous le nez, je tâcherai d'y répondre dans la soirée. La je suis dehors, c'est pas prarique

http://rbi-oui.ch/financement/

Share
Portrait de Ralph Kundig
offline
Inscription: 24.09.2008
Tout dépend du modèle de

Tout dépend du modèle de financement adopté. Il y a 3 cas de figures plausibles :

  1. RBI additionel
  2. RBI substitutif
  3. RBI mixte entre les 2 premiers

Cette simulation explique les différents modèles (n°1, n°3, n°4)

Selon vos exemples, les résultats escomptés sont les suivants : 

  RBI Additionel RBI Substitutif RBI Mixte
Situation 1 +30'000.- -30'000.- 0.-
Situation 2 +30'000.- 0.- 0.-

Comment vous l'avez bien compris, dans le cas d'un RBI substitutif (ou mixte), les prestations complémentaires seront adaptées au montant du RBI. Par contre, le contrôle et la stigmatisation d'être à la charge des autres disparaît.

 

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
Merci de votre réponse. Sauf

Merci de votre réponse. Sauf que ce n'est pas obligé de le crier sur tous les toits non plus. En gros je constate qu'on sait déjà qu'il n'y aurait pas de plafond mais pas moyen de savoir à l'avance si c'est un RBI additionnel. Désolée mais pour l'heure je ne vois pas en quoi les caisses seraient suffisamment pleines pour les plus riches mais qui vivent avec dix fois un SPC et pas assez puro avoir une garantie que ce soit additionel. Dans nos poches, l'argent serait bien plus utile et une personne à l'AI a par définition des problèàmes de santé ou maladie invalidante, donc cela aiderait à financer le nécessaire (sans la stigmatisation pour reprendre cet argument !) pour ne plus avoir à demander si un neuropsychologue c'est pris en charge par la LAMal, si tel appreil est dans la liste de la LiMA... et j'ai juste le sentiment que nous serions les dindons de la farce.

 

Par ailleurs ce ne serait pas exportable. L'AVS et l'AI le sont ! Donc cela empêcherait de quitter la Suisse... 

Share
Portrait de Ralph Kundig
offline
Inscription: 24.09.2008
Encore un point non sans

Encore un point non sans importance :

Si vous votez non au RBI parce que vous pensez qu'il vaut mieux conserver les acquis sociaux actuels, comme l'AVS ou l'AI, vous vous retrouverez simplement sans rien, sans RBI ni AVS-AI.

Nos assurances et protections sociales étant essentiellement financées par les cotisations sociales et l'imposition des salaires, elles n'ont plus de budget suffisant avec la baisse du taux de l'emploi dû aux progrès technologiques et de la rationalisation des méthodes de productions (austérité, révisions AVS-AI, etc.). Le RBI, au contraire, peut être financé par imposition direct de la valeur produite ou des transactions financières quelle que soit la part de travail humain.

Voter non au RBI est vouloir rester à bord d'un Titanic qui coule plutôt que de transborder sur un nouveau navire plus sûr…

Share
Portrait de Ralph Kundig
offline
Inscription: 24.09.2008
Désolé, j'ai oublié la

Désolé, j'ai oublié la réponse pour les retraites :

Les acquis sociaux non remplacés par le RBI sont prévus d'être maintenus. Ainsi en va-t-il du droit à jouir de sa retraite à l'étranger, donc de son RBI à l'âge prévu, comme aujourd'hui. smiley

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
retraités avec une rente AVS inférieure au RBI

Donc les retraités avec une AVS inférieure au RBI ne conserveront que le montant inférieur à leur AVS pour celles qui étaient à la retraite avant l'entrée en vigueur du RBI. Et quid de ceux qui atteindront l'âge AVS après l'entrée en vigueur du RBI ? On déterminera toujours le montant de leur rente ou ils recevront automatiquement le RBI ? S'ils reçoivent automatiquement le RBI sans qu'il n'y ait eu de calcul selon leurs cotisations et qu'ils expatrient ensuite, ils repartiraient donc avec le RBI entier alors que ceux de l'ancienne génération n'auraient que leur AVS s'ils la touchaient avant l'entrée en vigueur du RBI ? 

Et pour les rentiers AI avec allocation pour impotence et contribution d'assistence (ces deux dernières ne sont pas exportables comme si le besoin d'aide d'autrui n'existait plus...) si les trois cumulés ne dépassent pas le RBI peuvent-ils être conservés ? À moins que l'allocation pour impontence et la contribution d'assistance - plus susceptibles de perdurer qu'une rente -, ne soient pas considérées comme des acquis sociaux... 

 

Share
Portrait de nydjo
offline
Inscription: 15.04.2016
AVS AI

Je suis pas certain d'avoir tout compris…

​j'imagine le futur ainsi

le RBI es mise en oeuvre en 2030 pour 2500.-

en 2030 les personne qui ont une retraite inférieur de 2500.- verront leur rente augmenté

​ceux qui ont une retraite de 4000.- verront une partie transformé en rbi et le reste en retraite

​mais il toucheront toujours 4000.- (2500 de RBI et 1500 de retraite)

Ceux qui touchais la retraite avant ou après la mise en oeuvre pourront s'expatrier sans problème

 

On peut toucher l'AI avec une allocation pour impotence inférieur à 2500.- ? 

je connais pas bien le sujet… l'état paye qqn qui s'occupe de la personne ou paye la personne à l'ai pour qui puissent engagé qqn pour l'aider ?

 

 

 

 

 

http://rbi-oui.ch/financement/

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
oui on peut toucher une AI

oui on peut toucher une AI pleine plus une allocation plus impotence plus une contribution d'assistance qui cumulées n'arrivent pas à 2'500.-... C'est mon cas. 

La question est de savoir avec quoi exactement la personne retraitée s'expatrie. Le RBI entier même si sa rente était inférieure ? 

La quesiton est également osée pour la rente AI. 

L'allocation pour impotence est un versement qui est versé mensuellement selon le degré d'impotence (faible, moyen, grave) égal à respectivement 20%, 50% et 80% de la rente AI maximale qui permet de payer un tiers pour obtenir de l'aide, ou payer des taxi. Les contributions sont une nouvelle prestation, offerte uniquemnet à ceux qui ont une allocation pour imoptence qui engagent du personnel pour les aider (dans ce cas là c'est uniquement sur contrat de travail, nous sommes considérés comme emplyoeur versant des presatations sociales) et nous recevons selon notre degré d'invalidité un nombres d'heures que nous pouvons facturer directement à l'AI sur base d''un décomte de salaire. La blague c'est que les étrangers qui arrivent en Suisse n'y ont pas droit (c'est logique, c0est leur pays qui doit les aider) mais un Suisse qui partirait à l'étranger n'y aurait plus droit (comme si dans notre cas ce serait notre pays d'accueil qui devrait payer pour notre besoin d'aide). C'est assez illogique : sont on paie pour ceux qui sont handi et vivent ici soit on assume ses ressortissants puisque le pays d'accueil n'a pas à payer pour nous... Mais bref je comprendrais mal pourquoi une perosonne à l'AI chez qui les chacnes de guérisons sont nulles ne pourraient pas vivre où le climat est meilleur... 

Share
Portrait de nydjo
offline
Inscription: 15.04.2016
notre système sociale es désuet à notre époque

Oui le RBI entier même si sa rente es inférieur. 

Si je comprends bien on peut toucher 2000.- AI plus 20% en bon soit 2400.- 

Dans ce cas la les bon serai supprimé et vous toucherez 2500.-

Si par contre vous touchez 2000.- AI plus 80% en bon soit 3600.- 

vous arriverez à 2500 de RBI et 1100 de bon

 

http://rbi-oui.ch/financement/

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
s'expatrier avec le RBI

On peut toucher ce que vous dites.. comme on peut toucher 2000.- en additionnant ces trois prestations .

Partir avec un RBI est bien s'il n'y a pas besoin d'assistance dans la vie de tous les jours mais de toute façon actuellement ces aides à la vie quotidiennes sont supprimées si nous partons, comme les PC. Mais peut-être qu'on s'en tire encore mieux avec 2'500 pour vivre et financer de l'aide à l'étranger qu'avec ces trois prestations et les PC en plus pour vivre à Genève... et se faire aider à domicile... 

 

Share
Portrait de nydjo
offline
Inscription: 15.04.2016
Spéculations…

 

Agora Dio wrote:

 

Par ailleurs ce ne serait pas exportable. L'AVS et l'AI le sont ! Donc cela empêcherait de quitter la Suisse... 

 

Vous pensez vraiment qu'ils vont faire une loi, qui oblige les gens qui ne sont pas apte à fournir un revenu, donc payer des impôts, à ne pas quitter le pays ? Ils vont faire une loi qui va faire en sorte d'empêcher ceux qui coûte de l'argent à quitter la suisse ?

http://rbi-oui.ch/financement/

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
Je ne pense pas avoir rêvé,

Je ne pense pas avoir rêvé, sur infrarouge.. l'idée qui était débattue serait que le RBI ne s'appliquerait que pour ceux qui vivent en Suisse. Impossible de partir avec.

Mais là où je vous donne raison, ce serait illogique pour les personnes chez qui il se subtituerait à l'AI ou l'AVS. Car pour le coup le PC et les allocations pour impotence (pour autant que ces prestations soient également versées), elles, s'arrêteraient....

 

Share
Portrait de nydjo
offline
Inscription: 15.04.2016
infrarouges

 

Agora Dio wrote:

Je ne pense pas avoir rêvé, sur infrarouge.. l'idée qui était débattue serait que le RBI ne s'appliquerait que pour ceux qui vivent en Suisse. Impossible de partir avec.

 

http://www.rts.ch/play/tv/infrarouge/video/special-votation-un-revenu-po...

 

@34 min jusqu'a 36 min

http://rbi-oui.ch/financement/

Share
offline
Inscription: 19.04.2016
la mise à jour dans la FAQ de ce forum

Merci j'avais en effet juste raté la petite phrase concernant l'AVS mais bien entendu le reste. 

Cela étant... je suis amusée si je puis dire par votre commentaire dans la FAQ, dans laquelle vous reprenez mon exemple

nydjo wrote:

 

Visiteur wrote:

Bonjour,

une question me taraude. Ce RBI s'ajouterait-il au salaire ou en serait-il déduit ? 

On ne sait pas encore, on vote sur le principe et non sur la loi d'application, certain RBI sont en plus d'autre en moins, il y as fort à parier qui sera en plus, car qui en Suisse, sera prêt à aller travailler pour 500.- la semaine 

plus d'explication dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=MHa18pet4cM

Cela

Visiteur wrote:

Quid d'une personne à l'AVS ou l'AI au bénéfcie des prestations complémentaires ? Imaginons pour arrondir que sa rente AI soit de 1'000.-. Avec le RBI elle percevrait donc 1'500 de plus.. du coup, les PC seraient inversemetn proportionnel et baissés d'autant ce qui fait que les revenus totaux ne changeraient pas d'un iota si j'ai bien compris. 

Je ne suis pas expert la dedans… Si ça rente es de 1000.- ce qui me parait peu probable, mais honnetement je connais pas bien l'AI, 

elle touchera à ce moment la, plus d'AI mais seulement le RBI,

par contre si sa rente AI es de 3000.- elle toucherai le RBI plus 500 d'AI

Visiteur wrote:

Dernier point. L'AI et l'AVS s'exportent pour une personne qui irait à l'étranger. Mais pas le RBI. Qu'adviendrait-il donc d'un rentier AI ou AVS qui souhaiterait vivre à l'étranger ?

 

(...)

Je confirme, vous n'êtes pas expert... ma rente AI à 100% est de 1'124.- et je suis universitaire. Elle est plus basse que dans le cas d'un jeune adulte que je connais, qui n'a jamais été apte à travailler... donc lui on a supposé que né non handicapé, il gagnerait davantage que qu'une autre qui a tout de même été capable de faire des études..

 

Cela étant je reste assez dérangée par l'idée de laisser des aspects en suspens au sujet des PC. Nous allons donc voter sur l'idée d'un RBI. I. Admetton que le «oui» l'emporte, si le peuple n'est pas d'accord ans la mise en appliction, pourra-t-il il finalement reculer ? Parce que laisser aisni des zones d'ombre, cela me donne le sentiment que l'on veut nous enodormir.

​Dans votre ajout vous avez répondu à ce que je ne demandais pas (j'avais compris comment se passerait la substitution de l'AI) mais pas sur ce qu'il adviendrait des PC. Pourquoi ne pas avoir dit ce qu'il en serait ? Si ce serait additionnel ? C'est ça qui m'importait ! 

 

Pour l'étranger, il n'y a pas de réponse non plus pour l'AI. 

Mais je l'ai repris plus haut dans le même fil. 

Share
Visiteur
RIB non cumulable!

Bonjour,

D'après les infos officiellement communiquées, le RBI ne serait plus cumulable avec le salaire, cela ne le rend donc plus universel et c'est dramatique pour la votation!  Salariés contre "gros feineant sur son canapé" de l'affiche, voilà à quoi semble être réduit le débat...

Je note l'agacement de la personne touchant l'AI qui regrette que le salarié qui n'en a pas besoin (sic) toucherait la même chose qu'elle mais n'est-ce pas cela le principe de l'universalité ?  En outre, via l'imposition sur le revenus progressif, les impôts auraient recupéré d'un côté ce qui aurait été dépensé de l'autre...

Mais nous n'en sommes plus là et les milieux économiques se frottent les mains: le RIB n'est plus du tout universel et donc crédible!  Le BIEN s'est une fois de plus transformé en MAL... C'est triste!

Frat'airnellement,

Le Mendiant

Share
randomness