Rdb et Parti politique ? Suite rencontre de mercredi 10.11.2010!

offline
Inscription: 11.11.2010
Rdb et Parti politique ? Suite rencontre de mercredi 10.11.2010!

 

Rdb et Parti politique ? Suite rencontre de mercredi 10.11.2010!

 

En plus du pourquoi(légitimité, argumentaire, opportunités) qui à été abondamment discuté ce mercredi je voudrais aborder le comment (ou plus exactement préciser) !

 

Pourquoi le revenu de base -afin d’obtenir une visibilité et une audience plus étendue-  … et en plus de l’activité associative du BIEN (qui de par sa structure associative même ; ne peut que -désolé, il en est ainsi- pratiquer une sorte de « mendicité » auprès des politiciens et partis politiques …. pour résumer très-trop sèchement !)  …. ne deviendrait t’il pas ou ne représenterait t’il pas (comme une extension du bien) le programme essentiel d’un parti politique et/ou syndicat ? Tout comme les écologistes l’on réalisé …. après s’être cantonné au niveau associatif…. concernant l’environnement  … ! en leurs temps -30ans en arrière- ceux ci ne savaient pas vraiment -comment et pourquoi exactement- s’y prendre : cela correspondait plus à un sentiment, une sensation, une (re)connaissance intime, une conscience bien plus qu’à une théorie (cela est devenu une théorie scientifique plus tardivement) et pourtant …ils ont bien eu raison ; et tout le monde en convient ; même ceux qui les ont pris pour des « rigolos » des doux rêveurs et des imbéciles parfois….!) Ce ne serait pas pour gagner les élections… juste pour augmenter la visibilité voir …proposer(imposer) la discussion !… comme les verts au début !…cela permettrai à la cause de gagner beaucoup de temps … et d’avancer plus rapidement ! …. Bien sûr … il a fallu beaucoup de …. COURAGE !

 

Revenu de base comme base de programme d’un parti politique (PNHI … Parti des Nobles et Honnêtes Individus)… il est nécessaire de mon point de vue -grâce à un intitulé de ce genre- …et qui de plus ; « signifie bien ce qu’il veut signifier » ….  susciter la curiosité et l’interrogation de nos concitoyens afin d’instaurer, développer -et surtout- faire progresser le débat sur le rdb …!  Tout comme les verts possédaient plusieurs objets de débat…. Il serait possible d’intégrer au programme d’autres sujets ; comme l’attribution des loyers et calcul des primes d’assurances (privées et/ou publiques et/ou « nationale ») en fonction du salaire ! la taxation des outils informatiques (qui squattent les postes des comptables ou autres ouvriers …. mais qui ne payent pas d’impôt … ni de retraite… !  En quelque sorte financer le rdb (une partie !) par les robots et autres ordinateurs ??? à débattre !)  

 

Je soutiens -d’autre part- que la création d’un « syndicat des usagers(clients !) de l’hospice général et autres services sociaux » pourrait produire une dynamique et un « bienfait populaire » ! L’hospice général (qui considère dans ses propres documents que l’individu-usager de l’HG doit faire des efforts pour retrouver … sa dignité…. !!!!!) et ayant pour vocation -non pas d’assumer simplement la gestion du revenu de « solidarité»- mais aussi de provoquer la « réintégration sociale » se place donc idéologiquement comme le « bras armé administratif » d’un pouvoir schizophrène (qui créée, entretient, prolonge …. et même provoque l’expansion -tout en prétendant soulager- les blessures et précarités) ne représente pas un contre pouvoir… !

Et….  c’est justement ce contre-pouvoir qui doit être réalisé avec la création de ce syndicat !

 

Exemples …. Cette « incohérente et malheureuse » gestion des usagers-clients (par l’HG, CAS, RMCAS et OCE) fait les choux gras de « sociétés parasites et toxiques » comme la société…j’ai failli écrire … « secte-Porot » et autres compagnies de formatage à l’emploi ! La « société-hum-donc-Porot » pompe annuellement quelque 500 000 balles (stage inutiles -car simple déplacement (41 % de son …  « propre» aveu !) des embauches (« formatés-Porot »)-et donc des non-embauches- (« non-formatés-Porot »)-SANS la création d’un seul emploi :…. 500 000 balles (!)…contre pas un seul emploi créé !!!!) rétribués par les … (extorquées aux) finances cantonales (détournement de fonds publics ?) …. rien que sur le canton de Vaud … recensons ces parasites sur Genève…et partout en suisse… ça vaudra le pompon ! d’autre part : voir le calcul concernant les « fausses entreprises » qui occupent les « clients des services sociaux » (chômeurs) pour des activités ; « qui ne servent à rien et ne rapportent d’argent à personne » ! je crois savoir 2 millions  voir émission TV (mise au point du 7 nov …. quand le travail est une illusion !!!) troublant ; n‘est ce pas !!!!

 

Y aurait t’il des soutiens ? des objections, candidats ? militants ?à ce parti politique ? ou syndicat ? des idées, des opinions à partager et proposer ?

 

Courage et responsabilité… ça fera un « fichu » et … sacré « buzz » !

Politiquement et syndicalement vôtre !

GB

Share
Guest (non vérifié)
En France, il y a eu, en

En France, il y a eu, en 2000, les élections cantonales et j'ai demandé à mon mari la permission de me porter candidate. Pour cela je souhaitais qu'il m'alloue une somme d'argent. 2000 francs français me furent concédé. Le calcul fut vite fait : le matériel électoral minimum me coûtait 1600 francs rien que pour le jour du vote. il fallait que je me débrouille avec 400 francs. J'ai donc acheté du papier kraft, des markeurs de couleurs différentes et du papier collant. Je découpais des affiches (elles sont strictement réglementées) aux dimensions prévues par la loi, j'écrivais dessus mes slogans ou mes réflexions, et je n'avais plus qu'à coller le tout à l'emplacement prévu.

Un jour, j'étais dans une cité HLM habitée par des musulmans(Turcs et Algériens). J'installais une affiche et un vieil homme me regardait faire. Quand j'eu terminé, il m'a demandé ce qui était écrit dessus. Je lui ai lu le texte. Il a ri et m'a dit que c'était le paradis. Justement, je ne parlais pas du revenu de base mais de la nécessité pour l'Etat de veiller (puisque tout être humain a besoin de toit, de nourriture, d'eau et d'avoir chaud) à ce que nos besoins de base soient satisfaits. Je ne me souviens pas de la formulation mais je poursuis le même but. 

Je n'ai toujours pas compris à quoi sert l'Etat. De mon point de vue l'Etat ne s'intéresse pas aux citoyens mais aux structures. Il gère des institutions, des organismes, des entreprises qui sont toutes des personnalités juridiques. Il joue avec elles, mais le citoyen est pris en tenaille par les lois et les exigences de ses besoins vitaux. Cette obsession de devoir trouver de l'argent pour assurer son toit, ses habits, sa nourriture, sa consommation d'eau et d'électricité l'oblige à se prostituer, surtout s'il est chargé de famille. C'est indigne d'une culture ! Je me souviens que la dernière affiche collée était formulée ainsi :"Justice pour le Vivant". Une connaissance m'a téléphoné pour me dire avec colère qu'elle n'avait pas pu ne pas voter pour moi, elle qui avait toujours voté socialiste, mon slogan avait fait mouche !

On raconte que l'être humain cherche à avoir une identité, il ferait mieux d'enrichir sa personnalité. Nous avons tous une personnalité, tous nous sommes obligés de nous plier aux exigences de l'environnement, mais chacun a Sa réponse personnelle et le revenu de base ne peut que développer les potentiels de la personnalité. C'est ainsi que s'enrichira la communauté.

Share
randomness