Actualités

Voici tous les évènements concernant le thème du revenu de base. Il peut s’agir de rebondissements de la politique économique et sociale en Suisse ou ailleurs, dans la mesure où nous leur accordons de l’importance dans la perspective du revenu de base. Sur cette page, nous vous informons également sur toutes les activités des associations affiliées ou faisant partie du réseau international.

3 Français sur 5 sont favorable au revenu de base

QUESTION : Etes-vous favorable à la mise en place d’un revenu de base garanti à tous les citoyens qui se substituerait à la plupart des allocations existantes ?

À cette question qui leur a été posée dans un sondage IFOP réalisé ce mois, les Français sont près de deux tiers à répondre qu'ils sont pour la mise en place d'un revenu de base inconditionnel qui se substitue à la plupart des prestations sociales existantes. 16% des personnes interrogées s'y montrent tout à fait favorables, alors que 44% se disent plutôt favorables. Ce sont les sympathisants de gauche qui réservent l'accueil le plus chaleureux à cette idée (75%), tandis qu'à droite, l'idée est soutenue par une bonne moitié des personnes interrogées.

Sondage IFOP [+]

Finlande: le parti centriste en faveur du revenu de base gagne les élections

Le parti du Centre, qui soutient le revenu de base, va devenir la formation politique la plus influente au parlement finlandais après avoir gagné les élections dimanche dernier.

Juha-Sipila, Parti du centre
Juha-Sipilä, Parti du centre.

Les finlandais avaient rendez-vous aux urnes dimanche dernier pour renouveler leur parlement. C’était un vote attendu par la communauté mondiale du revenu de base, car près de 65% des candidats s’étaient annoncés favorables au revenu de base, notamment les candidats écologistes (99%), ceux de l’Alliance de Gauche (95%) et les centristes (83%).

Angleterre: Les Verts présentent leur projet de revenu de base

Les Verts (britanniques) présentent les grandes lignes de leur projet de revenu de base pour tous.

Natalie Bennett explique qu'un revenu remplaçant l'allocation-chômage garantirait que plus personne n’ait à vivre dans la crainte de perdre son toit.

Nathalie Bennett, leader des Verts britannique
Chef du Parti vert, Natalie Bennett, présente un projet de revenu citoyen au Andrew Marr Show,
Photo: Jeff Overs/BBC/Getty Images.

Le Parti vert dépenserait des milliards pour donner à chaque adulte, qu’il ait ou non un emploi, un revenu citoyen supérieur à 72,40 £ par semaine, le montant actuel de l’allocation-chômage.

Natalie Bennett, la présidente du Parti Vert, a déclaré que cette mesure permettrait de garantir que plus personne ne vive avec la peur de perdre son toit ou de ne pas pouvoir se nourrir. Elle précise que le coût serait en partie récupéré en déduisant le montant de ce revenu citoyen des revenus individuels qui atteignent un certain montant. [+]

Réunion de coordination nationale le 17 janvier à Zurich

raisins

Les réseaux suisses allemands pour la campagne de l’initiative fédérale « Pour un revenu de base inconditionnel » invitent cordialement à Zurich toutes les personnes déjà actives ou qui veulent s’engager pour la campagne de la votation. Ce sera l’occasion d’échanger nos idées, nos projets et notre enthousiasme pour rendre possible un oui du peuple lors de la votation qui s’annonce. [+]

Notre dossier d’information détaillée sur le revenu de base est envoyé aux membres de la CSSS-N

Notre dossier d'information est envoyé au Parlement

En fin d’année 2014, nous avons envoyé aux parlementaires membres de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) notre dossier d’information détaillée sur l’initiative « Pour un revenu de base inconditionnel », initiative sur laquelle ils sont appelés à délibérer lors de leurs séances des 19-20 février 2015.

Nous avons accompagné le dossier du message en copie ci-dessous qui propose en substance aux parlementaires de donner mandat pour une étude approfondie sur les conséquences possibles de l’introduction d’un revenu de base en Suisse. Cette étude qui, logiquement, aurait dû être ordonnée par le Conseil fédéral n’a à ce jour pas encore été réalisée. Une telle étude est pourtant indispensable pour que le Parlement et ensuite le peuple puissent se prononcer en connaissance de cause.

Texte de notre message adressé aux parlementaires : [+]