Communiqué de presse : Les Vert-e-s demandent une expérience pilote du RBI à Genève

Communiqué de presse

L’EGALITE PASSE PAR

LE REVENU DE BASE INCONDITIONNEL

Les Vert.e.s demandent la mise en place d’un projet pilote pour l’introduction d’un RBI dans le canton de Genève

Alors que plus d’un tiers des Genevoises et Genevois votait pour le revenu de base inconditionnel il y a trois ans, les Vert.e.s et BIEN Suisse, à la veille de la grève des femmes du 14 juin, proposent un projet pilote pour Genève : le revenu de base inconditionnel RBI comme outil central de l’égalité.

Le RBI constitue non seulement un excellent moyen d’assurer une meilleure redistribution des richesses au sein de la population, femmes et hommes confondu.e.s, mais permet aussi de repenser totalement notre relation au travail et de valoriser les activités non rémunérées, essentielles à la cohésion sociale. Le RBI permet ainsi de mieux concilier pour toutes et tous la vie professionnelle, la formation, la vie familiale, la vie associative et politique et le temps libre.

C’est un changement total de paradigme que demandent les Vert.e.s. A travers le projet d’une expérience pilote à Genève, les Vert.e.s veulent instaurer un revenu de base inconditionnel qui offre la liberté à tout individu de choisir son activité, rémunérée ou non. Avec le RBI, l’égalité, la solidarité, le travail associatif et l’engagement citoyen, désormais valorisés, sont appelés à prendre de l’essor.

Nous le savons, ce sont avant tout les femmes qui travaillent à temps partiel et assument des tâches non rémunérées. Un revenu de base représente une valorisation et une reconnaissance de ce travail indispensable au fonctionnement de la société et au maintien du lien social. Mais surtout, loin de cantonner les femmes à la maison ou dans un bas salaire, le RBI donne au contraire la liberté de choisir son activité.

L’autonomisation (empowerment) des femmes passe par une plus grande indépendance financière. En assurant à toutes et tous la garantie d’un revenu de base, le RBI participera à l’émancipation de nombreuses femmes et du même coup réduira leur soumission à un conjoint violent, un patron harceleur ou même à la prostitution contrainte. En garantissant l’autonomie économique à chacune et chacun, sans distinction, le RBI permet bien un meilleur équilibre dans la répartition du pouvoir et donc de se rapprocher de l’égalité.

La motion que les Vert.e.s déposeront cet été demandera qu’une expérience pilote de plusieurs années soit rapidement démarrée à Genève sur un échantillon de population suffisamment large et diversifié (plusieurs milliers de personnes), afin de recueillir des données permettant d’analyser autant les impacts économiques que sociaux et écologiques de l’introduction d’un RBI. Cette expérience devra être validée par les milieux universitaires, qui définiront les paramètres à évaluer : emploi, santé, formation autonomie, intégration sociale, égalité, participation civique.

A l’heure de la nécessaire transition écologique, alors que de nombreux emplois sont appelés à se transformer ou à disparaître, il est temps de revoir notre système de redistribution des richesses qui ne peut plus se limiter au travail rémunéré. Faute de l’introduction d’un RBI, les habitant.e.s les plus vulnérables, qui se trouvent être en majorité des femmes, se retrouveront de plus en plus dans des positions de dépendance, éloignant d’autant la perspective d’une vraie égalité entre toutes et tous.

Commentaires

commenter

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • HTML tags autorisés: <a> <em> <u> <strong> <cite> <code> <h3> <h4> <h5> <h6> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <style> <img>
  • Vous pouvez ajouter d'autres citations entre les marqueurs [quote=auteur] et [/quote]
CAPTCHA
Cette question est nécessaire pour filtrer les attaques des robots spammeurs.
Enregistrez-vous pour en être dispensé !
En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.
randomness