Revue médias

Voici notre revue de presse, internet et autres médias sur le thème du Revenu de base. Listes de toutes les parutions en en-tête suivi d'articles plus détaillés sur certaines d'entre elles. Merci d'avance de nous communiquer toute dépêche intéressante manquante.

Un concept qui fascine

Rubrique:

 Sous ce titre, le bulletin édité par Attac Suisse publie en vue de son Université d'été  des réflexions sur le RBI, "sans aucun doute l'un des projets politiques les plus ambitieux du moment et le plus vivement débattu sur la place publique".

"...les partisans du RBI croient que la volonté d'exercer une activité professionnelle est plus grande si la motivation est intrinsèque que si elle est incitée extrinséquement"."L'argument selon lequel un RBI est irréaliste et ne peut pas être financé est irrecevable." Mais l'auteur voit aussi les dangers d'un concept très ouvert... [+]

Les politiques sociales déconnectées de la réalité

Rubrique:

Jean-Daniel Delley, dans Domaine Public, commente une étude de l'ARTIAS. Pourquoi l'aide sociale, dernier filet de sécurité, est-elle toujours plus sollicitée ? 

L'emploi est devenu de plus en plus souvent précaire et "flexible"; la vie des familles a profondément évolué; mais les politiques sociales, loin de s'adapter à ces changements, ont transféré aux individus toujours plus de responsabilités...

Deux lectrices de Domaine Public qui sont aussi membres de BIEN-Suisse ont posté des commentaires à cet article. [+]

Changement de paradigme ou néolibéralisme d'accompagnement

Rubrique:

Ecologie politique et décroissance : ce sont les lignes fortes de la nouvelle revue bimestrielle romande MOINS ! Le premier numéro contient un débat pour ou contre le RBI.

Romain Felli considère le RBI comme une une option défaitiste et une illusion. Julien Cart répond point par point. "Il est évident que le combat pour le RBI doit être mené conjointement aux autres luttes écologiques et sociales visant à dépasser le capitalisme. Cependant, dans une société où la valeur travail est dominante (même au sein de la gauche), comment prétendre sortir d'un monde dominé par la croissance si nous demeurons dans un système où tout se paie, se vend et s'achète ?" [+]

Les politiques sociales déconnectées de la réalité

Rubrique:

Sous ce titre, dans Domaine Public, Jean-Daniel Delley commente un dossier de l'ARTIAS qui pointe deux évolutions principales auxqulles les assurances sociales n'ont pas su répondre : l'évolution du marché du travail d'une part, les changements dans la cellule familiale d'autre part.

L'article ne parle pas de la propositon de RBI mais évoque des réformes qui devront dépasser le cadre des seules assurances sociales. [+]

Les personnes vivant la précarité s'expriment

Ne parlez pas sur nous mais avec nous
Illustration: Sadia.ch

Une association a été fondée en 2010 à Genève par des personnes qui vivent de l'aide sociale, de l'assurance chômage, de l'assurance invalidité etc.  : l'ALCIP, association de lutte contre les injustices et la précarité.  Leurs combats contre les préjugés, contre la stigmatisation, pour de meilleures prestations sociales sont décrits dans leur bulletin "LE RAT L'BOL".

"Comment ne pas concevoir que des hommes et des femmes puissent être déprimés lorsqu'ils se retrouvent à l'aide sociale après avoir trimé de longues années et qui, par la faute de la crise, se retrouvent aujoud'hui sans travail ? Comment demander à des parents et à leurs enfants de faire davantage d'efforts alors qu'ils subissent une politique sociale de plus en plus portée sur la sanction à tout va et toujours plus infantilisante ?"

Cela n'étonnera personne d'apprendre que certains membres de l'ALCIP sont devenus des militants du RBI... 

 

Dossier RBI dans les Pages de Gauche

Rubrique:

 Pages de gauche est un mensuel d'opinions socialistes indépendant qui parait en Suisse romande. Le numéro de juillet-août 2012 consacre 10 pages au RBI. [+]

Un débat musclé dans le journal de SolidaritéS

Rubrique:

Le 7 juin 2012 Maryelle Budry, membre de BIEN-CH et de SolidaritéS, présentait l'initiative populaire pour un revenu de base inconditionnel : "C'est au moment des crises que la réflexion peut avancer, car tout bouge dans la société, et il faut tenter de changer notre manière de penser et d'agir, selon nos valeurs de gauche."

Deux semaines plus tard, Daniel Süri répondait en considérant cette revendication comme fondamentalement ambigüe. "La difficulté avec cette proposition de revenu découplée du travail salarié, c'est qu'elle se prête à des lectures qui vont des libertariens américains à la gauche "alter". Certains craignent que l'initiative soit utilisée par la droite parlementaire pour démanteler radicalement les assurances sociales. [+]

Salaire minimum, allocation universelle, ou les deux ?

Rubrique:

 C'est le titre d'un article paru dans Le Courrier du 27 juin 2012. Une initiative populaire pour un salaire minimum a abouti et a été déposée avec 111'000 signatures en janvier 2012. Il ne faut pas la confondre avec l'initiative "pour un revenu de base inconditionnel" qui en est à la récolte des signatures! Les objectifs sont différents...et complémentaires ! [+]

Les critiques de Attac

Rubrique:

 Dans le bulletin édité par Attac Suisse, Michel Pellaton exprime ses craintes : "Rien ne garantit que l'éventuelle application concrète du RBI ne devienne une mesure d'économie de l'Etat social. L'initiative ne permet pas de faire l'économie des luttes sociales et syndicales nécessaires pour un nouveau partage de la richesse qui aille dans la bonne direction." [+]

La Vie Protestante, 12 juin 2012

Rubrique:

L'hebdomadaire genevois présente l'initiative populaire avec un certain scepticisme.

L'article contient une inexactitude : "De fait, déjà 40 % de la population touche un revenu indépendament d'une activité lucrative, par le biais d'une rente AVS ou AI, les allocations chômage, l'assistance sociale ou autre". En réalité, comme on le voit au début du film "Le revenu de base", ce sont les personnes qui tirent leur revenu directement d'un travail qui représentent 41 % de la population (en Allemagne).  Donc 59 % ont un revenu découplé du travail...parmi eux non seulement des adultes en âge d'activité professionnelle touchant des prestations sociales, mais aussi les retraités,  les enfants et les jeunes en fomation. [+]

randomness