BIEN-CH

Vous trouverez ci-dessous les newsletters que nous vous avons envoyées précédemment. Si vous ne les recevez pas encore, inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir nos prochaines éditions directement dans votre boîte aux lettres.

Pour recevoir notre newsletter
En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.
CAPTCHA
Cette question est nécessaire pour filtrer les attaques des robots spammeurs.
Enregistrez-vous pour en être dispensé !

BIEN-CH Newsletter: Le 4 octobre, tous à Berne !

Rubrique:
4 octobre au Palais fédéral

4 octobre 2013 au Palais fédéral

Les suisses voteront !

         « Le revenu de base est une transformation sociale sans précédent, qui donne à tous un droit inconditionnel sur sa propre vie et demande à chacun une responsabilité illimitée envers la société. »

Serge Margel, philosophe écrivain, chercheur au FNSRS

Chère amie, Cher ami,

Nous avons bien travaillé! C’est plus de 116’000 signatures valides qui ont été récoltées. C’est donc une certitude : le peuple suisse ira aux urnes pour cette initiative que Le Matin Dimanche qualifiait en mai dernier de « l’initiative la plus décalée sur laquelle les suisses auront à voter ».

Au sommaire:

Bonne lecture !

L'équipe de BIEN-Suisse s’agrandit pour relever les prochains défis

Rubrique:
omité de BIEN-Suisse

Comité de BIEN-Suisse, de gauche à droite: Bernard Kundig, Gabriel Barta, Ralph Kundig, Anne-Béatrice Duparc, Arnaud Durand, Virginie Burri, Charly Pache, Julien Dubouchet, Jacques Chevrier, Bernard Genoud, Nadège Evans, Robert Pattaroni, Elisabeth Di Zuzio, Julien Cart et Valérie Garbani (absente), après l'élection à l'A.G. ordinaire 2013

L'équipe de BIEN-Suisse s’agrandit pour relever les prochains défis

         « Agir au service du revenu de base est un exemple en soi du travail bénévole et créatif que nous accomplissons volontiers lorsque nos besoins matériels fondamentaux sont couverts. Les militants du revenu de base partagent ce goût pour l’action désintéressée et sont donc ainsi ses meilleurs ambassadeurs.
         Pouvoir participer à cette campagne pour le revenu de base est à la fois une grande joie et un honneur. Une grande joie, parce que ce projet rassemble des personnes généreuses et créatives, et un honneur, parce que nous avons la chance de participer à un mouvement historique »

Ralph Kundig, nouveau président de BIEN-Suisse

Chère amie, Cher ami,

Nul doute que nous avançons et que notre initiative séduit... Déjà 112’000 signatures et bon nombres d’articles de presse parus ce Printemps! Comme titrait Le Courrier dernièrement : “Le revenu de base s’est imposé dans le débat”. En une année, le revenu de base a en effet changé de statut : d’utopie de quelques-uns il est devenu un projet de société envisageable. Mais ne relâchons pas nos efforts : il nous reste encore quelques 20’000 signatures à récolter pour être sûrs de pouvoir voter, puis une campagne passionnante en vue des votations !

Au sommaire:

Bonne lecture !

Le Printemps du Revenu de base, c'est maintenant !

Rubrique:
Journée de récolte à Neuchâtel

Journée de récolte à Neuchâtel

Le Printemps du Revenu de base, c'est maintenant !

Chère amie, Cher ami,

Déjà 85'826 signatures, les abeilles récolteuses se concentrent en essaims volants d'une ville à l'autre… Petites ouvrières du revenu de base, elles répandent ainsi leur connaissance jusque dans les vallées les plus reculées. Avec les nombreux événements qui te sont proposés, Le Printemps du Revenu de base, c'est maintenant !

Au sommaire:

Bonne lecture !

Le Printemps du Revenu de base

Rubrique:
Pola Rapatt, Generation-Grundeinkommen

Pola, Generation-Grundeinkommen

Le Printemps du Revenu de base

« L'initiative populaire sur le revenu de base inconditionnel fait sourire dans de nombreux milieux : pour une grande majorité, c’est l’exemple même d’une utopie intellectuelle. Il ne faut cependant pas sous-estimer l’importance du débat public qui va s’ouvrir : c’est l’occasion de simplifier radicalement un Etat social devenu tellement complexe qu’il est, tout à la fois, pléthorique et insuffisant. »

Guy-Olivier Segond, ex Président du Conseil d’Etat de Genève

Chère amie, Cher ami,

Avec 73'003 signatures, l’air commence déjà à sentir le printemps… du moins celui du revenu de base. Cette saison, où explosent les bourgeons, va amener avec elle ribambelle d’événements et de récoltes réjouissantes. A vos agendas !

Au sommaire:

Bonne lecture !

18 mois ? C’est beaucoup trop !

Rubrique: