Élections fédérales 2019 – Réponses des candidats sur le Revenu de Base Inconditionnel

Palais fédéral
edited image - orginal : Martin Abegglen

À la veille des élections fédérales, nous avons proposé aux candidat-e-s de prendre position sur le Revenu de Base Inconditionnel (RBI). 351 candidat-e-s ont apporté leurs réponses.

Les candidat-e-s se sont prononcés sur les cinq questions suivantes : Êtes-vous pour ou contre le RBI ? Si oui, quel devrait être son montant ? Son mode de financement ? Et quels changements éventuels sont à prévoir pour les prestations sociales et l’assurance chômage ?

Les réponses de chaque candidat-e, classées par canton, sont accessibles ci-dessous. Les votants qui veulent voir le RBI se concrétiser en Suisse pourront ainsi facilement identifier et inclure dans leurs listes de vote les candidat-e-s qui soutiennent l’idée et biffer les autres. Le vote pour cette élection fédérale est essentiel, car la composition du Parlement influe directement sur le sort qu’il réservera à une prochaine initiative populaire pour l’introduction du RBI.

Le revenu de base inconditionnel est une réforme majeure du système social qui consiste à redistribuer une part de la richesse produite à l’ensemble de sa population sous la forme d’une rente mensuelle, suffisante pour permettre une vie digne et allouée au niveau individuel. Son montant doit permettre la couverture des besoins fondamentaux : nourriture, habillement, logement, assurance-maladie et participation à la vie sociale. Dans la plupart des cas, il ne représente pas un revenu supplémentaire, mais remplace et sécurise cette part de revenu indispensable. Il permet notamment à la société de s'adapter à un monde où des machines peuvent se substituer au travailleur humain (voir plus d'info). En 2016, l'initiative fédérale pour le RBI avait déjà obtenu l'adhésion de près d'un citoyen sur quatre.

pdf Communiqué de presse (PDF)
Résultats statistiques
  • 307  Oui, je suis en faveur du principe du RBI
  • 44  Non, je suis contre le principe du RBI
  1. 11  sous le seuil de pauvreté
  2. 67  égal aux prestations AVS maximales
  3. 86  égal à 1.5 x les prestations AVS maximales ou +
  4. 93  à fixer par le Parlement
  5. 42  autre
  1. 81  remplacées au maximum par le RBI
  2. 154  remplacées partiellement par le RBI jusqu'à concurrence de son montant
  3. 24  maintenues à leur niveau actuel
  4. 24  adaptées ultérieurement par le Parlement
  5. 15  autre
3. Explications : A. Les prestations et assurances sociales actuelles devraient pouvoir être largement réduites ou supprimées par l'introduction du RBI. B. Le RBI devrait remplacer partiellement certaines prestations ou assurances sociales, mais pas au-delà de son montant pour conserver les acquis sociaux. C. Le RBI ne devrait entraîner aucune adaptation du système social actuel.
  1. 126  administrée par l'Etat et obligatoire, comme maintenant
  2. 55  administrée par l'Etat, mais optionnelle
  3. 42  une assurance privée optionnelle
  4. 48  ce que le Parlement décidera
  5. 26  autre
4. Explications : si le dispositif du RBI garantit un socle de revenu suffisant pour une vie digne et la participation à la vie publique, l'asurance chômage pourrait être réformée.
  1. 34  adaptation de la fiscalité actuelle
  2. 3  prélèvement sur la VAN
  3. 53  un micro prélèvement sur toutes les transactions électroniques
  4. 4  le bénéfice de la création monétaire de la BNS
  5. 144  une combinaison parmi les 4 premiers
  6. 31  décision parlementaire ultérieure
  7. 30  autre
5. Explications : En complément du financement réalloué des prestations sociales potentiellement remplacées par le RBI, le financement doit se faire par A. Par l'impôt direct et indirect, par ex. une taxe d'incitation écologique. B. Voir Prélèvement sur la Valeur Ajoutée Nette produite par les entreprises. C. Voir micro-impôt. D. Voir monnaie-pleine.
Résultats par candidat
NomPrénomPartiCanton12345
BallmerDanielVertsAGOuiCBEC
BrogliKilianPiratesAGOuiBBCE
DevayMohayaJ-VertsAGOuiCBAC
ErnstManuelaVert'LibAGOuiBAAE
FeriYvonnePSAGOuiDBAC
GrauwilerMariannePSAGOuiCBBE
HöhnAdrianVert'LibAGOuiCACC
HoltenNancyPiratesAGOuiDADF
KälinIrèneVertsAGOuiBBAG
KaufmannMichaelPDCAGNon
KellerChristianVertsAGOuiCBAE
MahlerAndreasVert'LibAGOuiBACA
MeierJonasJ-VertsAGOuiDADF
MiottiClaudioJ-VertsAGOuiCBDC
MüllerSamuelPEVAGNon
Oldenburg-MarbacherSylviaPiratesAGOuiDBDE
SchmidChrisJ-Verts'LibAGOuiDAEF
randomness