Notre dossier d’information détaillée sur le revenu de base est envoyé aux membres de la CSSS-N

Notre dossier d'information est envoyé au Parlement

En fin d’année 2014, nous avons envoyé aux parlementaires membres de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) notre dossier d’information détaillée sur l’initiative « Pour un revenu de base inconditionnel », initiative sur laquelle ils sont appelés à délibérer lors de leurs séances des 19-20 février 2015.

Nous avons accompagné le dossier du message en copie ci-dessous qui propose en substance aux parlementaires de donner mandat pour une étude approfondie sur les conséquences possibles de l’introduction d’un revenu de base en Suisse. Cette étude qui, logiquement, aurait dû être ordonnée par le Conseil fédéral n’a à ce jour pas encore été réalisée. Une telle étude est pourtant indispensable pour que le Parlement et ensuite le peuple puissent se prononcer en connaissance de cause.

Texte de notre message adressé aux parlementaires :

Notre association fondée en 2001, dont le but est de promouvoir le revenu de base, fait partie du réseau actif qui porte l’Initiative fédérale « Pour un revenu de base inconditionnel ». Elle vous prie de trouver en lien un document d’information détaillé sur l’initiative rédigé à votre attention.

L’instauration d’un revenu de base serait un changement significatif pour notre société. Face à cette proposition, deux approches sont possibles : soit décider d’emblée qu’un tel changement est inacceptable, auquel cas on en balaie la possibilité sans réellement entrer en matière, soit admettre qu’en l’état de nos connaissances, il est impossible de prévoir si le changement aura des conséquences favorables ou le contraire. Cette dernière approche demande impérativement de faire une étude afin d’examiner et de modéliser soigneusement les effets possibles en vue de prendre la bonne décision. Dans le développement de son message du 27 août 2014, le Conseil fédéral s’est malheureusement très clairement borné à la première approche.

Nous pensons que certains problèmes de notre société sont de nature structurelle et qu’ils appellent à une réforme rapide de notre pays. Notre conviction est que le revenu de base est à considérer comme une solution pertinente. Nous proposons donc respectueusement au Parlement de suppléer à l’information lacunaire dans le message du Conseil fédéral et de donner mandat pour l’indispensable étude sérieuse qui vous permettra de prendre une décision en connaissance de cause.

Dans l’espoir que notre dossier d’information ci-joint puisse vous inspirer à demander cette étude, … (salutations).

pdf Présentation du revenu de base inconditionnel
(notre dossier d'information détaillée, 25 pages, PDF)

Commentaires

Naïfs

Est-ce que vous êtes des gens sots ou, avez-vous la tête dure ? Je ne crois pas. Par contre, sans le moindre doute possible, vous êtes très naïfs. Car vous pensez en effet que la finance qui mène la danse et corrompt la politique et l'industrie accordera au peuple de quoi s'affranchir de sa domination ou, tout bonnement, acceptera d'en débattre. En vérité, vous êtes trop occupés et préoccupés, notamment à croire que les configurations démocratiques occidentales sont pour le bien des peuples pour faire plier celles et ceux qui refusent et refuseront de plier. Vous n'avez pas l'esprit révolutionnaire, pas même celui de sacrifice, première arme élémentaire pourtant qui pourrait être un atout entre vos mains. Que dire alors pour conclure si ce n'est : blindez-vous et faites le plein de mouchoirs puisque vous n'êtes pas au bout de vos peines.

évolutionnaire... ni naif, ni révolutionnaire

~~1932
Peut-être que la naiveté serait une vertu (ils ne savaient pas que c'était impossible... alors ils l'on fait... je ne sais plus qui !) alors que le cynisme(insulte à ceux qui essayent malgré tout) et la dystopie (même la révolution a créé des monstres, des monstruosités, de l'inéquité et de la sauvagerie) représentent une abdication ! Dire que seule la révolution représente une solution représente un aveu d'échec et surtout ajoute crédit aux institutions..

Je sais et GRBI sait; que finance, état et économie ne lâcheront pas le morceau mais en suisse ... c'est le peuple qui grâce à l'initiative peut faire bouger les choses... croyez-vous que minder était aussi en sainteté auprès d'économie suisse (4 mio investis contre minder), croyez-vous que gouvernement et qu'économie suisse était pour l'initiative udc... (que n'avez vous pas dit à ce moment que ça ne peut pas changer !?) et maintenant le gouvernement est bien obligé d'agir pour la mise en oeuvre (ok le fédéral "tronque sec" avec minder... mais un petit pas vaut mieux que rien du tout ... ça c'est mon opinion ... vous pouvez ne pas être ok ... mais cela aussi ne sera qu'une opinion personelle et non un argument) !

Et vous que faites vous ?

Il y a quelque chose de constant dans ce monde, c'est que seul ceux qui agissent se font critiquer.

Et vous, que faites vous ? (histoire que je puisse aussi aller critiquer vos actes)

Effectivement, la finance mène la danse, voir plutôt.. les machines dirigent le monde.. car qui est "la finance" ??
... 2/3 des ordres boursiers aux USA et 1/2 en Europe sont faits par des algorithmes !

A force de dépendre toujours plus des machines, "la finance" n'a jamais été aussi fragile qu'aujourd'hui.

L'Histoire le démontre, aucun n'empire n'est immortel...  celui de "la finance" le serait ?

Le BIEN (Basic Income Earth Network) agit...  il fait sa part des choses pour se sortir de cette domination de "La finance"... C'est mieux que rien !

Toute longue marche doit bien commencer par un pas. On peut critiquer, et dire que ce n'est qu'un pas... et bien un pas ça permet déjà d'avancer....

Bonne journée

commenter

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • HTML tags autorisés: <a> <em> <u> <strong> <cite> <code> <h3> <h4> <h5> <h6> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <br> <style> <img>
  • Vous pouvez ajouter d'autres citations entre les marqueurs [quote=auteur] et [/quote]
CAPTCHA
Cette question est nécessaire pour filtrer les attaques des robots spammeurs.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.
randomness