Nos activités

Hier erhalten Sie Informationen über die kommenden Aktivitäten von BIEN-Schweiz und über die nächsten Termine zum Thema Grundeinkommen.

Nous avons récoltés plus de 130'000 signatures !

Stand de récolte

Chère génération revenu de base

La Suisse sera le premier pays qui votera sur l’introduction d’un revenu de base inconditionnel. C’est avec grande joie que nous pouvons vous communiquer que : Nous avons récoltés plus de 130'000 signatures.

Afin qu’il reste suffisamment de temps pour vérifier les signatures, les récoltes peuvent continuer et nous être envoyées jusqu’à la fin du mois d’août. Nous avons déjà authentifié 103'641 signatures. Nous travaillons à présent sur la marge de sécurité, mais pouvons affirmer avec certitude que : L’initiative sera déposée. [+]

Ciné-débat à la Barje-Lavandières à Genève

Le thème est d'actualité. Ce pourrait être une solution aux crises actuelles. Une initiative fédérale pour un revenu de base est sur le point d'aboutir. Dans l'Union européenne une initiative est lancée et des projets pilotes sont en cours dans le monde entier.

Ciné-débat sur le revenu de base

L'association des amis du Monde diplomatique vous invite au ciné-débat:

Revenu de base, Ciné-Débat
mardi 9 juillet 2013, à 21h00L
La Barje sur la terrases des Lavandières, à Genève
Attention: Lieu déplacé au Café des Volontaires, en face de l'Usine à la place des Volontaires juste à côté.

Projection du film documentaire "Le revenu de base" et débat animé par Julien Cart et Ralph Kundig du Comité de BIEN-Suisse. [+]

Ciné-débat à Delémont: Revenu de base, solution réaliste ou utopie ?

Ciné-débat sur le revenu de base

Imaginer un revenu garanti pour tous, sans conditions ? Totalement utopique! Pas si sûr!

Le thème est d'actualité. Ce pourrait être une solution aux crises actuelles. Une initiative fédérale pour un revenu de base est sur le point d'aboutir. Dans l'Union européenne une initiative est lancée et des projets pilotes sont en cours dans le monde entier.

C'est le moment de s'intéresser à ce thème. Pour en savoir plus, vous êtes invités à une soirée d'information :

Revenu de base, solution réaliste ou utopie ?
jeudi 6 juin 2013, à 19h30, à l'aula du Collège, à Delémont

Projection du film documentaire "Le revenu de base" et débat avec Ralph Kundig du Comité de BIEN-Suisse.

Réservez la soirée et faites circuler cette information !

Contact: [email protected] [+]

Generalversammlung Einladung / Invitation Assemblée Générale - 2013

Invitation pour l’Assemblée Générale 2013 de l’Association BIEN-Suisse Einladung zur Generalversammlung 2013 des Vereins BIEN-Schweiz

Samedi 1 juin, 10.00 heures / Samstag, 1. Juni, 10.00 Uhr
Lausanne, WWF, rue Dickens 6

AG [+]

Economie collaborative et revenu de base : 15 mai à Neuchâtel et 17 mai à Fribourg

Qu’ont en commun revenu de base et économie collaborative ?

Et s’ils étaient les deux faces d’une même (r)évolution vers une société du partage ?

Grâce au web qui nous relie de manière directe les uns aux autres, notre manière de produire, de consommer, de financer des projets, d’accéder à la culture et de la créer deviennent collaboratives. Coworking, covoiturage, location entre particuliers, partage de machines à laver, logiciels open source, wikis, couchsurfing, financement collaboratif (crowdfunding), culture libre (open knowledge)… font désormais partie de notre quotidien.

Et si un revenu de base était le socle logique et indispensable d’une telle économie du partage ? Une somme d’argent versée à tous sans condition, qui donne la latitude de développer les activités de son choix, utiles et créatrices de valeur, sans qu'elles soient nécessairement marchandes.

Vous en pensez quoi ?

Venez en discuter avec nous lors de deux conférences-débat animées par Stanislas Jourdan, jeune journaliste indépendant, coordinateur du Réseau européen pour le Revenu de base et co-éditeur en chef de la plateforme d’économie collaborative OuiShare.

 

Le 15 mai à Neuchâtel à 20h :Théâtre de la Poudrière. Quai Ph.-Godet 22. CH-2000 Neuchâtel
Le 17 mai à Fribourg à 19h30 : Restaurant Mon-chez-Moi. Boulevard de Pérolles 71, 1700 Fribourg

 

Ces nouvelles manière d'échanger permettent de partager des ressources de personne à personne. C'est une économie décentralisée.

On observe que "les réseaux décentralisés ont prouvé leur supériorité sur les systèmes centralisés, en terme de performances, mais aussi de résistance… aux crises ! Dans notre cher système financier actuel, très peu de gens contrôlent beaucoup d’argent, et quand ils sont malades (crise des subprimes) tout le monde est malade. Est-ce qu’une économie faisant une plus grande place aux échanges directs entre particuliers ne permettrait pas plus de stabilité ?" Source  : http://consocollaborative.com/1519-economie-collaborative.html

De la juste répartition de la prospérité
"Le point majeur de la seconde économie est de comprendre que dans l’économie collaborative, la création de valeur se retrouve éparpillée de manière assez impalpable dans la société. Par exemple, les consommateurs participent aujourd’hui à la création de valeur des produits en les co-concevant. De même, un bon nombre d’entreprises n’existeraient pas si elles n’avaient pas accès aux outils open-source créés par des communautés de développeurs, bien avant eux.
Il n’y a aucune raison que les gains de productivités reviennent uniquement aux entreprises privées (et à leurs actionnaires) alors même que ceux-ci sont en grande partie générés par la société dans son ensemble. Une telle vision exclurait systématiquement les “simples citoyens” qui deviennent aujourd’hui de plus en plus contributeurs de la chaîne économique, du partage du gâteau économique. [...] Si l’on considère que la création de valeur est effectivement en train de se dissiper en dehors du cadre de l’économie traditionnelle, alors pourquoi ne pas reconnaître pleinement ce phénomène en rétribuant monétairement ces contributeurs ?" Stanislas Jourdan, dans L'économie collaborative va tuer les emplois. Et après?